Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Ardèche : Alba-la-Romaine retrouve son Empereur

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le monumental buste de marbre est enfin présenté debout sur le site antique ardéchois. Il a été installé ce vendredi au MuséAL.

La statue de l'Empereur, un nu très rare
La statue de l'Empereur, un nu très rare © Radio France

Alba-la-Romaine, France

Enfin en position verticale ! Le public va pouvoir l'admirer dans toute sa splendeur, dans toute sa majesté. Découverte en 1992, la statue de marbre de 500 kilos n'avait jamais été relevée de peur de la détériorer ou même de la briser. Grâce à une véritable prouesse technique (simulation en 3D, étude de matériau, du centre de gravité du buste), le nu impérial a été redressé ce vendredi 29 avril au MuséAL d'Alba-la-Romaine.

La directrice du MuséAL Aude Poinsot livre les secrets de la statue

Cette statue, exceptionnelle sur le plan scientifique et historique, représente certainement un Empereur. Le style du nu laisse penser que l'oeuvre a été réalisée au 1er ou 2ème siècle après Jésus-Christ. Il pourrait donc s'agir de Trajan ou d'Hadrien. La statue d'Alba est une pièce très rare. Seules deux autres représentations du même genre ont été retrouvés, de précieux témoignages pour comprendre la vie et la société en Gaule méridionale. L'Empereur sera visible au MuséAL à l'occasion d'une exposition temporaire jusqu'en novembre. Ensuite, il trônera fièrement au milieu de la collection permanente du site ardéchois.

Choix de la station

France Bleu