Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Algues vertes : la baignade déjà interdite à Saint-Victor-sur-Loire

jeudi 5 juillet 2018 à 17:36 Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire

Les baigneurs ne peuvent plus se faire plaisir sur le plan d'eau de Saint-Étienne. Comme l'an dernier, et même un peu plus tôt, l'algue verte s'invite dans l'eau.

Le plan d'eau de Saint-Victor sur Loire, lieu prisé par tous les baigneurs de l'agglomération stéphanoise
Le plan d'eau de Saint-Victor sur Loire, lieu prisé par tous les baigneurs de l'agglomération stéphanoise © Radio France - Tifany Antkowiak

Saint-Étienne, France

La ville de Saint-Étienne vient de prendre un arrêté qui interdit la baignade sur le plan d'eau de Saint-Victor, au Nord de la ville. Une fois encore et comme l'an dernier, c'est l'algue verte qui est en cause. Cette semaine, dans le Roannais sur la commune de Villerest, la baignade a déjà été interdite pour les mêmes raisons. L'an dernier, c'est un peu plus tard, le 14 juillet, que la première décision d'interdiction avait été prise.

Aucune surveillance ne sera donc assurée par les pompiers. En revanche, la navigation des embarcations n'est pas interdite. Les amateurs de voile et de paddle peuvent donc encore se faire plaisir.

L'algue verte n'est pas toxique. Mais sa présence peut provoquer des démangeaisons et surtout elle rend l'eau trouble. Les conditions d'intervention des sauveteurs en cas de noyade sont donc rendues difficiles. C'est la chaleur et le temps orageux qui provoque son développement. Il faudra donc sans doute attendre une évolution des conditions climatiques pour que la maire prenne, là aussi par arrêté, une décision de réouverture.