Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Algues vertes : les plages de Saint-Laurent-du-Var fermées à la baignade

-
Par , France Bleu Azur

Alors que des algues vertes ont été aperçues vendredi sur les quatre plages de Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes), le maire de la ville a décidé par précaution d'interdire la baignade en attendant de nouvelles analyses.

Les quatre plages de Saint-Laurent-du-Var sont fermées à cause de présence d'algues vertes depuis vendredi.
Les quatre plages de Saint-Laurent-du-Var sont fermées à cause de présence d'algues vertes depuis vendredi. - Maxppp

Saint-Laurent-du-Var, France

Drapeau rouge sur les plages de Saint-Laurent-du-Var ce dimanche. Depuis vendredi, des algues vertes ont fait leur apparition sur le rivage des quatre plages de la ville et par précaution, le maire Joseph Segura a pris un arrêté municipal interdisant la baignade sur ces quatre plages jusqu'à nouvel ordre.

La Méditerranée est trop chaude

"Il n'y a pas de risque bactériologique, précise le maire. C'est un phénomène naturel qui se forme parce que l'eau est trop chaude". La Méditerranée est en effet au-dessus de 25° en ce moment. Des tests vont quand même être réaliser par l'ARS (Agence régionale de santé) ce lundi pour s'assurer qu'il n'y a pas de risque pour la santé. Mais si ces algues disparaissent d'ici là, la baignade pourrait être de nouveau autorisée.

La police municipale sur place

"On va voir ce dimanche ce que ça donne sur les plages. Si on constate que les algues ont disparu, oui on lèvera l'arrêté municipal." En attendant, il est affiché sur les quatre plages et la police municipale est présente sur place pour informer les touristes et les riverains et s'assurer qu'aucun baigneur ne mette le pied dans l'eau.