Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Alice, pas encore 17 ans, et déjà chef d'harmonie à Fenain

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Elle est probablement la plus jeune chef d'harmonie de la région des Hauts-de-France. Alice Le Vely, 16 ans, dirige depuis quelques mois l'harmonie de sa commune, à Fenain, entre Douai et Valenciennes.

Alice a déjà prévu de modifier le répertoire de l'harmonie
Alice a déjà prévu de modifier le répertoire de l'harmonie - Alice Le Vely®

Elle fêtera ses 17 ans au mois d'avril et elle mène déjà son monde à la baguette: Alice Le Vely dirige depuis cet automne Les Fidèles, c'est le nom de l'harmonie de Fenain. Elève en 1ère S, la jeune fille a déjà 13 ans de pratique de la musique derrière elle.  Elle joue de la flûte traversière et est aussi élève au conservatoire de Douai. Pour occuper un peu plus ses semaines, elle joue donc aussi avec Les Fidèles.  

Mais en septembre dernier, l'harmonie s'est retrouvée sans personne pour la diriger.  Il a donc fallu désigner un nouveau chef et à ce moment, tous les regards se sont tournés vers Alice, pourtant l'une des plus jeunes de l'ensemble.

Probablement la plus jeune chef d'harmonie des Hauts-de-France

La jeune fille a accepté et a suivi une formation pendant les vacances de la Toussaint. "Ce n'était pas évident, confie Alice. Ils étaient tous plus âgés et expérimentés. Mais je connais bien la musique, j'ai un regard d'ensemble et je sais où je vais." 

Au delà de donner le rythme et battre la mesure, la chef sait qu'elle doit aussi donner des consignes purement musicales. "Leur faire comprendre quand je veux ralentir, les crescendo ou decrescendo, il y a tout un travail d'expression à faire passer, sans les mots, juste avec les gestes." 

La lycéenne, qui semble au premier abord un peu réservée, sait apparemment faire preuve de caractère. Sa maman, Christine, confirme. "Je ne suis pas vraiment surprise, elle sait ce qu'elle veut. Ces gestes ont pris de l'assurance en quelques mois."

Ses proches ont pu la découvrir en public cet hiver pour les commémorations du centenaire de la fin de la première guerre mondiale. Ils la retrouveront avec les Fidèles dans quelques semaines avec notamment les cérémonies du 1er et du 8 mai. 

Des projets plein la tête

La jeune fille a plein de projets en tête et envisage déjà de modifier le répertoire : "les morceaux sont bien trop rapides pour être joués tout en défilant, je vais proposer des airs plus tranquilles". Et puis Alice commence aussi bien sûr à s'interroger sur son avenir plus lointain. C'est sûr, elle veut faire de la musique son métier. Devenir chef d'orchestre, elle y a pensé. Mais, pour l'instant, pas question de renoncer à l'instrument qu'elle joue depuis toute petite, la flûte traversière. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess