Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Amnéville : davantage d’événements sportifs au Galaxie ?

Le sport sera-t-il l'avenir du Galaxie d'Amnéville ? Un projet de rénovation et d'agrandissement de la salle de spectacle se dessine. Un projet à 15 millions d'euros a été présenté la semaine dernière au conseil municipal, ainsi qu’un autre à 10 millions. Le Galaxie n'a pas bougé depuis 30 ans.

Le Galaxie d'Amnévielle en 2019.
Le Galaxie d'Amnévielle en 2019. © Radio France - François Pelleray

Amnéville, France

Le Galaxie, la grande salle de spectacle d’Amnéville, se prépare une nouvelle vie au bout de 30 ans d’existence. Une étude avec deux options ont été présentés la semaine dernière au conseil municipal. Un projet à 10 millions d’euros et un autre à 15 millions. Rien n'est acté, d'autant que c'est la toute nouvelle société publique locale Destination Amnéville qui tranchera et financera (elle est composée de la Région, du Département, de communes et de communautés de communes).

Aujourd'hui, le Galaxie ne peut plus miser que sur des artistes pour remplir cette salle de 12.500 places. Il faudra peut-être diminuer la jauge, à 6.500, 7.000 places, cela reste à définir. Mais ce qui est sûr, c'est que des artistes ne sont pas demandeurs de salles immenses confie le maire d'Amnéville Eric Munier : "Par exemple Pascal Obispo apprécie beaucoup de venir chanter chez nous parce que la qualité du son est exceptionnel mais pour conserver ce niveau de qualité il ne veut pas plus de 4.700 spectateurs grosso modo".

Le Moselle open ? On ne s'interdit rien (Eric Munier, maire d'Amnéville)

Donc, il faudra reconfigurer, rénover, désamianter et peut-être construire une annexe qui servirait de lieu pour les entreprises qui voudraient réunir un millier de personnes, ou encore qui servirait de terrain d'entrainement pour des compétitions sportives. Il existe déjà des rendez-vous comme le supercross, il y a eu un match européen de handball et en mai 2020 il y aura les championnats de France de gymnastique. Mais il faut viser plus haut. Alors pourquoi pas le Moselle open de tennis ? "On ne s’interdit rien" répond Eric Munier. "Et je pense que le Galaxie pourrait permettre au Moselle open de se développer avec un accès facile et des parkings gratuits en nombre, ce qui peut résoudre un certain nombre de problèmes que le tournoi connait aux Arènes de Metz". Le Galaxie dégage des bénéfices, 250.000 euros en 2018 malgré le remboursement de sa dette, 160.000 euros par an pendant encore six ans. 

Un parking pour la cure Saint-Eloye

L'an prochain, un rond-point sera construit au carrefour (derrière le Gaumont) dans la montée vers le Galaxie, ainsi qu'un parking de 300 places à côté de la cure Saint-Eloye. Et le parking sera rendu aux piétons entre le cinéma et le casino. Enfin, la ligne à haute tension sera "effacée" (pas que enterrée) mais ce sera réalisé à plus long terme.

Un rond-point verra le jour l'an prochain à ce carrefour. - Radio France
Un rond-point verra le jour l'an prochain à ce carrefour. © Radio France - François Pelleray