Culture – Loisirs

Ancien bâtiment de la Comédie de Saint-Étienne : il ne manque que le nom

Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 3 novembre 2016 à 19:21

Esquisse du projet de requalification de l'ancienne Comédie. Vigier Arichitecte et Atelier 131 Architecture.
Esquisse du projet de requalification de l'ancienne Comédie. Vigier Arichitecte et Atelier 131 Architecture. - Illustration issue du dossier de la mairie de Saint-Étienne

Les plans de la maison culturelle qui s’établira dans le bâtiment de l'ancienne comédie de Saint-Étienne sont prêts. Le projet a un calendrier, une fonction déterminée, mais pour le nom, la mairie de Saint-Étienne sollicite ses habitants.

La Comédie de Saint-Étienne déménagera sur le site de la manufacture en début d'année prochaine. Les bâtiments actuellement situés dans le quartier de Beaubrun vont être requalifiés. Ils seront dédiés au spectacle vivant. Des aménagements vont être faits et un nouveau nom sera donné. Les habitants sont sollicités pour faire des propositions.

Plusieurs phases de travaux sont prévues. La démolition aura lieu entre mai et juin 2017. Le début des travaux est prévu pour le mois d'octobre 2017. La livraison finale devrait avoir lieu en décembre 2018. Le projet a un coût de 7,64 millions d'euros. Il est cofinancé par la Région Auvergne Rhône-Alpes à hauteur de 1,8 million d'euros dans le cadre du Contrat Plan État-Région (CPER).

Ouvert et polyvalent

Le nom n'est pas encore choisi, il faut dire que le lieu, qualifié pour l'instant de "maison des pratiques amateurs et de l'émergence du spectacle vivant" par la mairie, est appelé à avoir tellement de fonctions qu'il n'est pas si simple de trouver la bonne formulation. Les activités tourneront autour du spectacle et de la culture. Dans ces locaux, la musique prendra une place importante. D'ailleurs, dans la conception, les architectes vont faire appel à des spécialistes de l'acoustique. Il y aura donc les écoles de musique de Saint-Étienne et le conservatoire Massenet. Des répétitions d'orchestres et de groupes de musique en règle générale auront lieu. Des groupes de théâtre pourront y répéter et s'y produire. Et surtout, l'ancienne comédie aura encore quelques belles soirées à vivre avec le rapatriement des diffusions de la salle Jeanne très portées sur les productions amateurs.

Chez les architectes qui travaillent à la transformation de l'édifice, la question est la suivante : comment faire de ce bâtiment massif à la façade noire et fermée, un lieu convivial, attrayant et accessible. Dominique Vigier est l'un des architectes Stéphanois qui a élaboré les plans.

Il faut un hall ouvert au public. Imaginez, ce serait presque un salon de ville. Au centre du bâtiment, il y avait une cour. Elle a été couverte par des dalle, c'est une opportunité parce que si on fait des trous dans cete terrasse, la lumière rentre et on a presque l'impression d'être dehors.

Une ambition de la mairie : ouvrir le bâtiment sur le quartier de Beaubrun