Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les Eurockéennes de Belfort

Eurockéennes 2021 : annuler ou changer de modèle, le festival cherche des solutions

Il n'y aura que 5.000 spectateurs assis maximum pour les festivals de l'été. Dans ces conditions, organiser les Eurockéennes sera impossible "sauf miracle" selon Jean-Paul Roland, le directeur du festival. Annuler ou changer de modèle ? La question se pose désormais aux organisateurs.

Les Eurockéennes ne pourront pas accueillir plus de 5 000 spectateurs en juillet prochain. Les organisateurs devront décider rapidement de maintenir ou pas l'événement et si oui sous quelle forme ?
Les Eurockéennes ne pourront pas accueillir plus de 5 000 spectateurs en juillet prochain. Les organisateurs devront décider rapidement de maintenir ou pas l'événement et si oui sous quelle forme ? © Maxppp - Lionel Vadam

Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle pour les Eurockéennes de Belfort. La bonne, c'est que les festivals de plein air vont pouvoir se tenir cet été. La mauvaise c'est qu'en raison de la crise sanitaire, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a fixé un maximum de 5.000 spectateurs qui devront être assis. 

Imaginez les Eurocks avec des spectateurs sur une chaise dans des gradins n'est pas envisageable. " C'est impossible. C'est une méconnaissance de ce qu'est la vie d'un festivalier. Un festivalier n'est pas un spectateur de théâtre, c'est quelqu'un qui vient vivre quelque chose avec de l'interaction sociale et le message qu'on envoie à notre jeunesse c'est qu'elle sera assise cet été, qu'elle ne pourra pas voir les musiques qu'elle adore et qu'elle sera assise à un siège voire deux de ses voisins", explique Jean-Paul Roland, le directeur des Eurockéennes.

Annuler ou changer de modèle ?

Les organisateurs sont assommés par cette nouvelle. Le temps est désormais à la réflexion. Ce qui est sûr c'est que le festival ne pourrait pas se tenir dans les conditions dictées par le gouvernement

Alors faut il annuler ou proposer autre chose ? C'est une décision qui mérite réflexion. " Il nous faut réunir l'équipe ce vendredi matin, en parler avec l'ensemble de nos partenaires parce que tout le monde va être impacté, pas seulement les pauvres festivaliers qui ont leur billet. C'est aussi tout ceux qui travaillent et qu'on embauche : intermittents, boîtes de prestataires. Ce qu'on peut dire c'est que, à moins d'un miracle de changement de stratégie gouvernementale ou de maîtrise de l'épidémie, il n'y aura pas les Eurockéennes comme on a pu les connaître. Mais on va voir ce qu'il est possible de faire", conclut Jean-Paul Roland.   

Prés de 40 000 billets ont déjà été vendus pour l'édition 2021 des Eurockéennes programmée du 1er au 4 juillet avec le groupe Muse en clôture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess