Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Appel aux dons pour sauver l’un des plus petits cinémas d’Ile-de-France

mardi 30 octobre 2018 à 11:22 - Mis à jour le mardi 30 octobre 2018 à 11:34 Par Isabelle Piroux, France Bleu Paris et France Bleu

Situé à Mons-en-Montois, un village de Seine-et-Marne, ce petit cinéma associatif, qui fête ses seize ans d’existence, a besoin de dons pour éviter la fermeture de ses portes.

Le petit cinéma de Mons-en-Montois en Seine-et-Marne
Le petit cinéma de Mons-en-Montois en Seine-et-Marne © Radio France - Isabelle Piroux

Mons-en-Montois, France

Il avait peur de s’ennuyer à la retraite ! C‘est qui  a poussé, en 1982,  Michel Leclerc, un ancien réalisateur de documentaires, à créer un cinéma

Il a commencé d’abord par creuser un mur chez lui pour installer un projecteur et puis des voisins lui prêtent une fermette inoccupée. Avec des amis, il se lance alors dans la réfection de cette briarde, avec de nombreuses déconvenues. Il est par exemple obligé de détruire tout le sol en béton qu’il avait construit avec des amis car il n’avait pas les bons documents d’homologation. 

Dix ans pour créer ce petit cinéma

Ce n’est qu’en 2002 que le cinéma d’une cinquantaine de places ouvrira enfin au public. Il lui aura fallu plus de dix ans pour y arriver. 

Ce petit cinéma de village est doté depuis maintenant trois ans de la dernière technologie en matière de projection numérique, le 4 K.  

Mais Michel Leclerc tire la langue. Son cinéma est fréquenté par 150 spectateurs par semaine en moyenne, il lui en faudrait 350 pour arriver à l’équilibre.  

Michel Leclerc, le fondateur de ce cinéma de village. - Radio France
Michel Leclerc, le fondateur de ce cinéma de village. © Radio France - Isabelle Piroux

Il doit aussi réparer d’urgence la toiture de la fermette qui a été très endommagée lors d’une tempête. Une facture de 40.000 euros.  

Pour la petite histoire, Michel Leclerc a été obligé de racheter le bâtiment à la mort de l’ancien propriétaire. Un bâtiment qui n’était pas assuré, il doit donc faire face aux frais seul et comme il le dit lui-même "à 89 ans, les banques ne vous prêtent plus".

Michel Leclerc lance donc un appel aux dons

Il a besoin de 15.000 euros, puisqu’il bénéficie par ailleurs d’aides principalement du CNC, le Centre National du Cinéma, qui le soutient beaucoup.

Le CNC l'a d’ailleurs fait décorer de l’Ordre National du Mérite.

Il faut dire que ce cinéma, baptisé le 11x20+14, a une programmation très ambitieuse. Sur 260 films projetés par an, 250 sont classés Art et Essai.  Des films français, mais aussi des longs-métrages des quatre continents qui sont souvent projetés pour la première fois en France dans ce petit village de Mons-en-Montois. 

Le petit cinéma de Mons-en-Montois en Seine-et-Marne - Radio France
Le petit cinéma de Mons-en-Montois en Seine-et-Marne © Radio France - Isabelle Piroux

Un public de cinéphiles qui vient de loin

La projection des films, toujours en VO bien sûr, attire de nombreux cinéphiles qui n’hésitent pas à faire des kilomètres pour y assister. On vient de Sens, de Coulommiers, de Melun voire de Paris.  Seuls 10 % des spectateurs habitent le canton.   

Avant les fêtes de Noël, le petit cinéma propose aussi des séances pour un public d’enfants avec des films en avant-première dès le mois de novembre.

Une contre-programmation qui a l’avantage de ne pas concurrencer les multiplexes installés à Montereau ou à Provins.

Aujourd’hui, Michel Leclerc espère que la Région Ile de France, qu’il vient de solliciter, et les cinéphiles se montreront généreux. Il rappelle que les dons à ce petit cinéma sont déductibles d’impôts à hauteur de 66 % de leur montant.

Vous voulez soutenir ce petit cinéma ?

C'est tout simple. Il suffit d'envoyer un chèque à l'ordre de "cinéma 11x20+14" à l'adresse suivante :  Cinéma 11X20+14, 21 rue de la Croix rouge, 77520 Mons-en-Montois.