Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après 240 jours de fermeture, le Cinéma Lux rouvre ce samedi et fait salle comble

Un an après sa première fermeture, le Cinéma Lux à Caen a décidé de célébrer ce triste anniversaire, mais surtout de prouver que les lieux de culture ne sont pas des lieux de contamination. L'établissement a proposé trois projections gratuites ce samedi, avec une jauge limitée de spectateurs.

Les trois projections, en jauge réduite, étaient complètes ce samedi après-midi au Lux.
Les trois projections, en jauge réduite, étaient complètes ce samedi après-midi au Lux. © Radio France - Léa Dubost

Des spectateurs dans une salle de cinéma ! C'est une image que l'on n'avait pas vue depuis plusieurs mois. À Caen, le Cinéma Lux a rouvert ses portes et a proposé trois projections gratuites.

Ce samedi 13 mars 2021, cela fait un an que cette salle de cinéma a fermé pour la première fois en raison de la crise sanitaire. Le but de cette opération "Ouvrez les cinémas" était d'interpeller le ministère de la Culture et de réclamer une date de réouverture.

Trois salles combles

"À peine mises en ligne, les places sont parties en moins d'une heure," explique Gautier Labrusse, directeur du Cinéma Lux. "Recevoir de nouveau du public est très émouvant, les spectateurs nous manque, mais aujourd'hui, je comprends que nous leur manquons aussi." 

En effet, les près de 200 spectateurs qui ont pu renouer avec l'ambiance des salles obscures sont ressortis très émus.

70 spectateurs ont pu renouer avec l'ambiance des salles obscures dans la salle 1.
70 spectateurs ont pu renouer avec l'ambiance des salles obscures dans la salle 1. © Radio France - Léa Dubost

"J'ai cru que j'allais pleurer ! En tant que cinéphile, j'ai tout ce qu'il faut à la maison, mais rien ne vaut une salle de cinéma. Cela me manque énormément, et je ne comprends toujours pas pourquoi les salles sont fermées, regardez, on a le masque, les distances, on ne craint rien", confie Marie-Noël à la sortie. 

Un acte militant

Ces "projections tests" permettent de contourner le décret et d'ouvrir dans la légalité, mais surtout de prouver que le protocole sanitaire peut être respecté dans une salle de cinéma.

"Via cette action, il y a le symbole du triste anniversaire du 13 mars, mais aussi un cri militant envers le ministère de la Culture, qui semble nous avoir abandonnés. C'est une période critique pour le cinéma, il ne faut pas que ça dure plus longtemps", insiste Gautier Labrusse.

Le directeur espère pouvoir rouvrir au plus vite, dès le mois prochain. En France, ce sont près de 400 films qui attendent leur sortie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess