Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Après la fin des Nuits Romanes les communes font leur propre show

-
Par , France Bleu Poitou

Un après la suspension des Nuits Romanes par la Nouvelle région, les communes de l'ex-Poitou-Charentes déprogrammées ont choisi d'organiser leur propre spectacle pour animer leur bourg et faire venir les touristes, cet été.

Après la fin des Nuits Romanes, les communes comme ici à Champagné St-Hilaire, ont décidé de créer leur propre spectacle. (Photos archives)
Après la fin des Nuits Romanes, les communes comme ici à Champagné St-Hilaire, ont décidé de créer leur propre spectacle. (Photos archives) © Radio France - Radio France

Vienne, France

Leur église romane du Ve Siècle, les habitants d'Azay-sur-Thouet, dans les eux-Sèvres, y sont très attachés. c'est un peu leur trésor. Ces vieilles pierres en granites avaient pris l'habitude de s'animer l'été avec un habillage de lumières. Alors pour le maire, pas question de laisser tomber le festival. "On organise des Soirées du Patrimoine, c'est comme cela qu'on les appelle maintenant".

C'est beaucoup plus modeste bien sûr que les Nuits Romanes - maire d'Azay-sur-Thouet

Un nom similaire et toujours la même recette."Ce sera cette année un spectacle de chants et de danses mais beaucoup plus modeste bien sûr que les Nuits Romanes". Il y a deux ans, lors de la dernière édition, un grand spectacle de feu avait illuminé la commune. De même dans la Vienne, à Champagné-St-Hilaire, le maire Gilles Bosseboeuf a organisé dans l'urgence Une Soirée Romane dans son bourg. "C'était important de ne pas se retrouver sans rien et au final nous avons reçu entre 1 600 et 2 000 spectateurs. Presque autant qu'une Nuit Romane !"

Un budget pour les communes

Mais cette fois c'est aux communes de mettre l'argent sur la table. " On a compté cette soirée dans notre budget, environ 2 500 euros. C'est important pour nous, mais ce n'est rien par rapport aux Nuits Romanes. La région avait donné 10 000 euros pour notre spectacle, il y a deux ans".

Un cahier des charges moins contraignant

Pourtant les communes privées de Nuits Romanes sont prêtes à mettre le prix. Dans le Pays de Gâtine, pour ces Soirées du Patrimoine, 11 communes se sont réunies autour de l'association le Carug pour recréer à leur façon les Nuits Romanes. "L'avantage c'est qu'on a pu mettre en place notre propre cahier des charges et intégrer des communes qui ne pouvaient pas prétendre aux Nuits Romanes, faute de monument roman. Aujourd'hui nous mettons en valeur tout type de patrimoine : roman, gothique ou même industriel", explique Roch Touzé, chargé de mission au Carug.

De nouvelles communes participent

Ainsi la fin des Nuits Romanes c'est une bonne nouvelle pour certaines communes jusqu'ici exclues, comme à Saint-Aubin-Le-Cloud. "C'est vrai que pour les communes comme nous c'est une bonne nouvelle, car on a pu organiser quelque chose de différents avec les autres communes et avoir nous aussi notre fête", raconte Alain Pied le maire. Autre avantage, pour les artistes locaux privilégiés aujourd'hui car beaucoup plus accessibles et moins chers que les stars venues aux Nuits Romanes.