Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Après les vacances d'été, la seconde saison débute dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Les vacanciers commencent à rentrer à la maison à quelques jours de la rentrée des classes. Les vacances touchent à leur fin sauf pour ceux, nombreux, notamment à Frontignan (Hérault), qui peuvent partir un peu plus tard.

Les campings près de Frontignan peuvent rester ouverts jusqu'au début du mois d'octobre
Les campings près de Frontignan peuvent rester ouverts jusqu'au début du mois d'octobre © Radio France - Elena Louazon

Frontignan, France

Il y a ceux qui finissent et il y a ceux qui commencent. Les vacances scolaires touchent à leur fin, Bison Futé voit rouge pour ces derniers weekend de vacances, mais dans les hôtels et les campings de l'Hérault, on continue à faire le plein malgré l'approche de la rentrée des classes. 

A Frontignan, le Camping Horizon affiche complet jusqu'à la fin du mois de septembre, grâce à une seconde saison estivale qui débute. "C'est pas la même clientèle, détaille Nathalie Castel, la responsable du camping. Ils n'ont pas d'enfants, ils sont plus âgés, ou alors plus jeunes."

Grâce à cette clientèle, son camping est rempli en semaine jusqu'à la fin du mois de septembre

Un été moins cher

A l'heure ou certaines prennent la route pour rentrer, Sylvie et sa famille déballent leurs affaires et se préparent pour l'apéro. "C'est moins cher, il y a moins de monde et on tombe toujours sur des bonnes saisons alors on est jamais déçus !", explique la quinquagénaire, venue en vacances avec ses enfants et ses petits-enfants. 

Ces amateurs de vacances en décalé sont attirés principalement par la baisse des tarifs des locations. "En juillet, on enregistre une baisse de la consommation des glaces, des cocktails, etc, note Nathalie Castel. Alors que fin août, ils économisent, il y a des tarifs, et en payant moins cher le logement, ils peuvent faire des festivités ou se faire plus plaisir à côté."

Dans le mobil-home d'en face, Morgane et ses amis, la trentaine, vident aussi leurs valises. Si elle est une habituée des vacances tardives,  avec les années, elles est de moins en moins seules sur les plages en septembre. "J'ai remarqué que de plus en plus de mes collègues font pareil, explique-t-elle. Le mois de septembre est devenu touristique, il y a du monde. Moins qu'en été, mais ça bouge toujours. Pour nous c'est vraiment l'idéal". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu