Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après quatre ans de travaux, le musée Thomas Henry rouvre ses portes à Cherbourg

-
Par , France Bleu Cotentin

Après quatre ans de fermeture pour travaux, le musée Thomas Henry a rouvert ses portes ce samedi à 20 heures à Cherbourg. Entre 800 et 1000 curieux se sont pressés pour découvrir les 1 500 m² d'expositions et les 400 œuvres.

Entre 800 et 1 000 visiteurs ont découvert le musée Thomas Henry.
Entre 800 et 1 000 visiteurs ont découvert le musée Thomas Henry. © Radio France - Clémentine Vergnaud

C'est le troisième musée de Normandie en termes de collection : le musée Thomas Henry a de nouveau ouvert au public ce samedi soir à Cherbourg, après quatre ans de travaux. Cette réouverture marque la finalisation du Qasar, le centre culturel de Cherbourg, dont la construction a démarré en 2012. Et pour franchir les portes du musée, ils étaient 200 dès la première demi-heure, entre 800 et 1 000 en tout dans la soirée. Un succès qui ravit Louise Le Gall, la conservatrice : "Ca fait plaisir de voir du public dans le musée  ! On attend ça depuis quatre ans. On a conçu le musée pour que le public s''approprie les lieux et là tout prend vie, tout se concrétise. C'est émouvant."

Et à l'intérieur, c'est la grande découverte. Après quatre ans, le musée a bien changé ! Un accrochage plus bas pour permettre à tous les publics d'en profiter, un éclairage à LED pensé au millimètre puisque c'est la seule source de lumière, une organisation de la visite rythmée par des couleurs, qui va des collections permanentes aux expositions temporaires... Les visiteurs sont aux anges, comme Eric, qui trouve ça "moderne, spacieux, lumineux. Ca met mieux en avant les tableaux, ça fait du bien !"  Laurence est aussi séduite par la modernité : "De l'ancien dans du moderne, c'est superbe ! C'est très bien mis en valeur, ça me fait penser aux musées des Pays-Bas."  Christian est venu de Barfleur pour cette réouverture qu'il n'aurait manqué pour rien au monde : "C'est une belle découverte, c'est totalement réorganisé avec des couleurs."

Découverte... et redécouverte

Mais même pour ceux qui connaissent le musée par cœur, la réouverture est aussi l'occasion de se laisser surprendre. Brigitte Thomas, la médiatrice culturelle, a découvert des surprises dans certains tableaux. "Dans celui-ci, il y a des petits grains de raisin en bas. Avant, je ne les avais jamais vus ! Je les ai aperçus pour la première fois grâce au nouvel éclairage. De la même manière, il y a un tableau à l'étage où on voit un chien dans un atelier. Ce chien, je l'ai découvert avec la réouverture !"

Une soixantaine d'oeuvres ont été sorties des réserves. - Radio France
Une soixantaine d'oeuvres ont été sorties des réserves. © Radio France - Clémentine Vergnaud

Réouverture payante

Le musée est désormais payant alors qu'il était avant gratuit. Une décision logique selon Michelle Baudry, la responsable des publics. "On a testé la gratuité en pensant attirer de nouveaux publics, qui n'ont pas la possibilité économique de payer au premier abord mais on s'est rendu compte que ça ne fonctionnait pas." Pour autant, les visiteurs ne semblent pas découragés à l'idée de payer. " Quand on sait ce que coûte l'entretien d'un musée, la remise en état des œuvres, le prix des tableaux, c'est normal. C'est rarissime de trouver des musée gratuits aujourd'hui, où qu'on aille on paye, pourquoi on ne payerait pas pour le musée de Cherbourg ? Il vaut bien ça !", détaille Christian. "Moi ça ne me gêne pas parce que j'adoire visiter les musées !, s'exclame Christiane. Si j'avais une grande famille à la rigueur... mais ce n'est pas le cas" Et justement les grandes familles vont pouvoir bénéficier d'un jour de gratuité, le mercredi. Une bonne chose pour Laurence : "Pour les gens qui n'ont pas les moyens d'emmener leurs enfants au musée c'est très important de mettre en place un jour gratuit."

Le musée en quelques chiffres

Le musée Thomas Henry a été créé en 1831 grâce au marchand d'art et mécène Thomas Henry. A l'époque, il donne un fonds de 136 peintures et quatre bas reliefs. Après rénovation entre 2012 et 2016, le musée Thomas Henry dispose maintenant de 1 500m² de surface d'exposition. Au total, le musée compte 2 000 œuvres et seules 400 sont accrochées. Parmi elles, une soixantaine ont été sorties des réserves, dont deux tiers grâce à une restauration.

Le musée est ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Le samedi et le dimanche de 13h à 18h. Il est fermé le lundi et les jours fériés.

Tarifs : 5€ (plein tarif), 3€ (réduit), gratuit le mercredi pour tous et sous certaines conditions de ressources. Un Pass Musées annuel à 10€ permet de visiter les trois musées de Cherbourg-en-Cotentin en illimité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu