Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Après son accident, Lucienne Renaudin Vary "va mieux" et c'est elle qui le dit !

samedi 29 septembre 2018 à 19:21 Par Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Maine

Lucienne Renaudin Vary "va mieux" ! Gravement brûlée au dos et à l'épaule cet été dans un accident de voiture, la jeune prodige de la trompette a pu se produire, ce samedi soir, à l'occasion des Automnales au Mans.

Lucienne Renaudin Vary est remontée pour la première fois sur scène depuis son accident.
Lucienne Renaudin Vary est remontée pour la première fois sur scène depuis son accident. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Le Mans, France

C'est son premier concert depuis l'accident. Au mois d'août dernier, la jeune trompettiste sarthoise Lucienne Renaudin Vary était hospitalisée après un sérieux accident de la route. Elle a été brûlée au dos et à l'épaule, mais a pu remonter sur scène ce samedi soir, au Automnales au Mans.  France Bleu Maine l'a rencontrée. 

Comment vous sentez-vous ? 

Lucienne Renaudin Vary : "Cela va mieux, je suis contente d'être là, cela me permet de penser à autre chose. Parler avec des gens, jouer avec ce super orchestre c'est vraiment chouette. Mais j'ai encore un peu de chemin à faire, j'ai une greffe qui doit prendre."

Vous remontez vite sur scène. 

"C'était nécessaire, je crois. Je le fais parce que c'est à domicile. Là je suis chez moi, mais je n'aurai pas pu voyager. Cela me fait plaisir de jouer, cela me tenait vraiment à cœur. Quand j'étais à Besançon à l'hôpital, je pensais vraiment à ce concert. Je vais faire une petite pause, parce que je ne peux pas vraiment voyager actuellement, mais je vais reprendre bientôt. Normalement je dois reprendre en novembre, mais c'est encore incertain. J'essaye de m’entraîner tous les jours, pas autant que d'habitude, car c'est assez fatiguant, jouer d'un bras c'est pas simple."

Avant de monter sur scène, La jeune trompettiste s'est accordée un moment de dédicaces avec ses fans.  - Radio France
Avant de monter sur scène, La jeune trompettiste s'est accordée un moment de dédicaces avec ses fans. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Quand vous avez eu votre accident, que vous êtes vous dit pour la suite de votre carrière ? 

"L'accident, je ne m'en rappelle pas, j'ai un trou noir. Mais mes proches me disent que j'ai tout de suite pensé à la trompette, que j'ai dit que c'était le bon bras et que j'allais pouvoir continuer à jouer. Je ne me souviens pas l'avoir dit, mais apparemment si !" (rires). 

Le public est soulagé de voir que vous allez bien, c'est un réconfort pour vous ? 

"Cela me fait plaisir. C'est un super public, les dédicaces que j'ai pu faire se sont très bien passées. Les gens sont vraiment gentils, j'ai reçu plein de petits mots, réconfortants. Quand on est artiste, on est porté par son public. "