Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après trois mois d'occupation, les intermittents quittent le théâtre de l'Odéon et investissent le 104

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les intermittents du spectacles ont quitté l'Odéon ce dimanche. Ils occupaient le théâtre parisien depuis le 4 mars. Ils sont partis ce matin pour ensuite investir la salle culturelle du Centquatre dans le 19e arrondissement.

Les intermittents ont quitté le théâtre parisien ce dimanche. (Illustration)
Les intermittents ont quitté le théâtre parisien ce dimanche. (Illustration) © Maxppp - Bruno Levesque

Les intermittents du spectacle ont quitté le théâtre de l'Odéon ce dimanche matin à l'aube. Ils occupaient la célèbre scène parisienne depuis le 4 mars pour dénoncer la réforme de l'assurance chômage qui doit entrer en vigueur le 1er juillet. Ils ont ensuite pris la direction du Centquatre, lieu culturel du 19e arrondissement.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Occupation levée à l'Odéon 

Les intermittents ont évacué le théâtre parisien vers 6 heures du matin en enlevant toutes les banderoles qui ornaient la devanture en ne laissant qu'un mot : "À bientôt". "L'occupation de l'Odéon finissait par ne plus être assez visible", explique Denis Gravouil, secrétaire général de la CGT Spectacle. Le syndicaliste assurait ce matin que les manifestants avaient "d'autres idées pour continuer à porter le mouvement et toutes les revendication qui n'ont pas été satisfaites". Quelques heures plus tard, les intermittents investissaient le Centquatre. 

Direction le Centquatre

"Un groupe de personnes de la CGT à forcer l'entrée côté Aubervilliers" affirme José-Manuel Gonçalves, le directeur du 104. Les manifestants ont ensuit déployé une banderole dans l'enceinte du bâtiment. "Je suis totalement d'accord avec le fait qu'on puisse dire des choses mais en aucun cas empêcher les activités du 104", poursuit le directeur. La direction discute actuellement avec les intermittents pour organiser une éventuelle occupation du lieu culturel qui accueille des spectacles, des exposition et propose des ateliers.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess