Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ardèche : une passe à canoë dégradée à Lanas, les kayakistes appelés à la prudence

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Une passe à canoë a été cassée à Lanas en Ardèche. Elle était interdite d'accès depuis 2018, c'est le système de fermeture qui a été dégradé. Il pourrait s'agir d'un acte de vandalisme. L'Etablissement public territorial du bassin versant de l’Ardèche va porter plainte.

La fermeture qui permettait de sécuriser la passe à canoë sur le barrage de Lanas a été cassée
La fermeture qui permettait de sécuriser la passe à canoë sur le barrage de Lanas a été cassée © Radio France - EPTB

Si vous comptez faire du canoë à Lanas en Ardèche, n'essayez pas d'emprunter la glissière balisée, ce passage est très dangereux. Cette passe à canoë est interdite d'accès depuis 2018, car les conditions d’écoulement y sont dangereuses. C'est le système de sécurité qui empêche de l'emprunter qui a été cassé. Il pourrait s'agir d'un acte de vandalisme selon l'Etablissement public territorial du bassin versant de l’Ardèche (EPTB), il va porter plainte ce samedi à la gendarmerie.

La planchette en bois qui empêche l'accès a probablement été sciée selon l'EPTB;
La planchette en bois qui empêche l'accès a probablement été sciée selon l'EPTB; - EPTB

"Des agents de l’EPTB ont été dépêchés dès ce vendredi afin de mettre en place une signalétique et une sécurisation temporaire du site. Un dispositif plus pérenne ne pourra être mis en place que plus tard, quand les niveaux d’eau seront suffisamment descendus", détaille l'établissement. 

Appel à la prudence

Le danger créé par cette dégradation est réel. Il est donc impératif de franchir le seuil à pied, par la rive gauche, en débarquant sur le banc de galets puis en ré-embarquant à l’aval. "A nos côtés, les loueurs de canoés sont particulièrement vigilants à cette question de sécurité", précise Pascal Bonnetain, Président de l’EPTB Ardèche. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu