Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Arthur Rimbaud ne quittera pas Charleville-Mézières pour le Panthéon

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Dans une lettre envoyée à la famille du poète ardennais, Emmanuel Macron rejette l'idée d'une panthéonisation d'Arthur Rimbaud. Une pétition avait circulé ces derniers mois pour demander son entrée au Panthéon aux côtés de Paul Verlaine. Sa famille refusait cette perspective.

Arthur Rimbaud
Arthur Rimbaud © Getty - Universal History Archive

"Je suis très contente que Monsieur Macron ait répondu dans mon sens". Quelques heures après avoir reçu le courrier du président de la République, Jacqueline Teissier-Rimbaud est soulagée. L'arrière petite nièce d'Arthur Rimbaud rejetait en bloc l'entrée au Panthéon de son illustre aïeul. "Il n'avait rien à faire au Panthéon", dit-elle. 

Emmanuel Macron a donc respecté la volonté familiale : "Compte tenu du rôle particulier que joue le Panthéon dans la construction d'une mémoire républicaine partagée, je ne souhaite pas aller à l'encontre de la volonté manifestée par la famille du défunt. La dépouille d'Arthur Rimbaud ne sera pas déplacée", écrit le chef de l'Etat. Arthur Rimbaud restera donc inhumé à Charleville-Mézières, dans le caveau familial, aux côtés de son grand-père, de sa mère et ses deux sœurs.

Toute sa vie c'était Charleville

"Sa vie c'était Paris, c'était Londres, c'était l'Ethiopie, c'était un peu partout, mais il est toujours revenu à Charleville", insiste Jacqueline Teissier-Rimbaud, "Charleville vit avec Rimbaud : le musée, les promenades... c'est Rimbaud". Le maire de la ville a d'ailleurs réagi à la nouvelle dans un communiqué : il remercie le président de la République "Au nom de tous les Carolomacériens". Boris Ravignon ajoute : "Je soutiendrai résolument tout projet ou initiative visant à rendre à Arthur Rimbaud l’hommage national qu’il mérite, à Charleville, dans les Ardennes ou à Paris. Nous ne serons jamais trop nombreux à célébrer cet immense poète et à faire connaitre son œuvre qui continue à féconder l’inspiration des artistes bien au-delà du champ habituel de la poésie"

La famille du poète ne voulait pas le voir aux côtés de Paul Verlaine

L'arrière petite nièce du poète rejetait surtout l'idée qu'Arthur Rimbaud soit déplacé au Panthéon avec Paul Verlaine : "Surtout pas avec Verlaine !", assène-t-elle, "Ils voulaient écrire sur sa plaque "homosexuel", alors que ça n'a rien à voir et en plus je ne pense pas qu'il était homosexuel, Verlaine a juste servi pour payer les voyages mais c'est tout".

La pétition qui réclamait la panthéonisation d'Arthur Rimbaud  avait été signée par des intellectuels, académiciens, universitaires et anciens ministres de la Culture. Elle évoquait des "Oscar Wilde français", "deux symboles de la diversité" qui "durent endurer « l’homophobie » implacable de leur époque". L’actuelle ministre de la culture, Roselyne Bachelot, avait soutenu cette pétition, estimant que "cette passion qui les a unis mérite qu’on les fasse entrer ensemble".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess