Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

ASSE - FIFA 18 : Les Verts réagissent à la sortie du nouvel opus

vendredi 29 septembre 2017 à 17:08 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire

FIFA 18, le jeu vidéo phare du monde du football est sorti ce vendredi. Le Stéphanois Ronael Pierre Gabriel l'a déjà acheté. Le coach Oscar Garcia s'interroge sur ce que ce jeu peut apporter aux joueurs.

Ronael Pierre Gabriel prêt à s'arracher sur FIFA !
Ronael Pierre Gabriel prêt à s'arracher sur FIFA ! © Maxppp - max ppp

Saint-Étienne, France

C'est le jeu vidéo de football le plus vendu chaque année dans le monde. FIFA 18 va, à n'en pas douter, occuper de nombreuses soirées des footballeurs de la Ligue 1 et notamment des Verts. Si l'on sait que le milieu de terrain Norvégien Ole Selnaes y passe énormément de temps. Le jeune Ronael Pierre Gabriel n'est pas en reste non plus. Il a acheté le jeu dès que possible et entendait bien en profiter dès la sortie de la conférence de presse d'avant-match de Troyes - ASSE.

"Je vais même peut-être y jouer tout de suite en rentrant là" confiait-il devant la presse. Pour un footballeur professionnel, l'une des grandes interrogations chaque année est la note que le jeu lui a attribué, en rapport avec son niveau. Dans FIFA 17, Pierre Gabriel, encore tendre pour le haut niveau ne dépassait pas les 66 sur 100, de quoi le rendre fier cette année : "j'ai vu que j'avais augmenté, qu'ils m'avaient mis 71 alors je suis content".

FIFA pour faire progresser les joueurs ?

Celui qui n'y touchera a priori pas à ce jeu à l'AS Saint-Étienne, c'est Oscar Garcia. "J'ai trois filles, je n'ai jamais joué, ce n'est pas pour moi" concède le coach des Verts. En revanche, il n'est pas contre cette pratique chez ses joueurs : "Je préfère qu'ils jouent à FIFA qu'à d'autres jeux, parce que peut-être il y a quelque chose dans ce jeu qui peut aider les joueurs, même si je n'y crois pas trop, à la limite, si l'entraîneur pouvait contrôler cela, mais malheureusement on ne peut pas contrôler leurs matchs".