Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Astérion, le Minotaure du spectacle La Machine, s'est réveillé à Toulouse

vendredi 2 novembre 2018 à 14:44 Par Simon Cardona, France Bleu Occitanie et France Bleu

Astérion le Minotaure s'est réveillé sur la place du Capitole vendredi 2 novembre, sonnant le début de l'acte II de l'opéra urbain "Le Gardien du Temple".

Le réveil d'Astérion le Minotaure sur la place du Capitole.
Le réveil d'Astérion le Minotaure sur la place du Capitole. © Radio France - Simon Cardona

Toulouse, France

Le deuxième acte du spectacle "Le Gardien du Temple" de la compagnie la Machine a commencé sur la place du Capitole, ce vendredi 2 novembre à 11h. Ariane, l'araignée géante qui s'était animée la veille à l'Hôtel-Dieu de Toulouse, est venue réveiller Astérion le Minotaure.

Un réalisme frappant

Au rythme de la musique produite par l'orchestre et sous l’œil avisé de son créateur François Delarozière, le Minotaure a commencé par se lever et se tourner vers l'araignée qui faisait son apparition à l'autre bout de la place du Capitole. Mi-homme mi-animal, la machine de 13 mètres de haut, pesant 47 tonnes et créée spécialement pour ce spectacle de quatre jours à Toulouse, a fait ses premiers pas devant la mairie avant d'aller déambuler dans les rues.

"Ça faisait un peu peur quand même tellement que c'est réaliste, avoue Sarah, 12 ans, collée aux barrières pendant tout le spectacle. Il crachait de la fumée, on aurait dit un vrai animal en fait".  Laurent a emmené ses enfants découvrir les machines de la compagnie du même nom. Il avait déjà vu l'un de leur spectacle à Nantes. Mais il est toujours autant bluffé par le réalisme de ces œuvres d'art. C'est grandiose, on a l'impression que le Minotaure est vivant, ses yeux bougent, sa tête aussi, explique ce père de famille. Je disais aux enfants, heureusement qu'on n'a pas vécu au temps des dinosaures parce qu'on n'aurait pas fait long feu !"

Extrait du livret du spectacle - Aucun(e)
Extrait du livret du spectacle

À TÉLÉCHARGER - Le livret du spectacle