Football

Au cœur des Rouges : les supporters dijonnais de plus en plus taquins !

Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne lundi 24 octobre 2016 à 9:19

Au cœur des Rouges
Au cœur des Rouges © Radio France

En ce début de semaine, au cœur des Rouges fait le tour des petites blagues de fans dijonnais sur les réseaux sociaux, des fans qui manient l'ironie avec délectation après la nouvelle victoire du DFCO face à Lorient.

L'Actu du club - Radio France
L'Actu du club © Radio France

Comme tous les jours, destination le pays des twittos ce lundi, un pays où les supporters du DFCO sont pour le moins taquins : les fans dijonnais ont évidemment regardé la victoire des Rouges samedi face à Lorient, et ce dimanche soir ils ont aussi regardé le match entre le PSG et Marseille, un 'clasico' très, très ennuyeux qui s'est soldé sur un triste 0-0. De quoi susciter donc quelques bonnes vannes bien senties sur Twitter.

Dio Elek demande par exemple à ses abonnés combien de joueurs de l'Olympique de Marseille ils échangeraient "avec des joueurs du DFCO ? Eh bien lui aucun, à part peut-être Yohann Pelé, le gardien marseillais, mais seulement pour être le 3e gardien dijonnais ". Baptiste Reynet est irremplaçable !

De son côté, Sofian se disait en regardant ce PSG-OM bien moche : "on se rend vraiment compte que la prestation du DFCO était vraiment classe contre le PSG". Précisons tout de même que les Dijonnais avaient perdu 3 à 0 au Parc des Princes.

Le match nul à Saint-Étienne : des regrets, toujours des regrets...

Et du coup voyant le match marseillais, les regrets sont remontés à la surface après le cruel match nul concédé sur la pelouse de Saint-Etienne il y a dix jours. Avec ce fameux penalty sifflé par l'arbitre à la 93e minute contre le DFCO. C'est Louis qui fait cette réflexion : "dire que sans ce penalty le DFCO serait devant Marseille ET Lyon à l'issue de la 10e journée..." Rappelons qu'à l'issue de ces 10 journées justement les DIjonnais se classent 13e, avec 12 points.

Et sinon, les Dijonnais, est-ce qu'ils sont un peu superstitieux avant les matches ?

Justement, Marion Bargiacchi a posé la question au meneur de jeu dijonnais Frédéric Sammaritano, et pour lui c'est oui, il y a des petits rituels immuables :

Frédéric Sammaritano sur ses petits rituels d'avant-match

On ne sait pas si les peluches de ses petits ont porté leurs fruits mais en tout cas le DFCO s'est bel et bien imposé samedi soir dans les dernières minutes face à Lorient. victoire 1 à 0.

Partager sur :