Culture – Loisirs

Au Lac Kir de Dijon, les algues gluantes gâchent (un peu) la baignade

Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne lundi 15 août 2016 à 13:16

Les agents de la ville de Dijon tentent de débarrasser la zone de baignade des algues récalcitrantes
Les agents de la ville de Dijon tentent de débarrasser la zone de baignade des algues récalcitrantes © Radio France - Arnaud Racapé

Les algues ont pris leurs quartiers d'été au Lac Kir ! Avec la chaleur, la faible profondeur et l'absence de courant, des nappes vertes ont envahi les eaux et s'invitent même sur la zone de baignade de Dijon Plage. Sensations désagréables garanties pour les nageurs.

Les algues sont partout ou presque sur le Lac Kir. Les enfants peuvent tout juste profiter d'une petite zone de baignade aménagée et protégée par des filets de fortune. et comme toujours la vérité sort de la bouche des enfants, nous leur avons demandé ce qu'ils pensaient des conditions de baignade. 

Une présence "baveuse" à Dijon Plage

Pour Nicolas, 9 ans, c'est du 50/50 : "quand il y en a beaucoup, oui ça me dérange, mais quand il y n'y en a pas beaucoup, ça va. C'est un peu baveux !". Léa non plus n'est pas une adepte du contact avec la flore du lac. "En fait j'essaie d'attraper les poissons, ils se cachent dans les algues et c'est pas très doux à toucher, j'aime pas trop !"

On ne va pas se plaindre, on a déjà une plage pour s'aérer et se rafraîchir !

Les parents, eux, se contentent de la situation, à l'image d'Emilie, la maman de Léa et de sa petite sœur Sarah :  "Moi ça me dérange moins. Je serais capable de traverser. Par contre de traverser là où il y a beaucoup d'algues, non ! Je sais que pour les filles c'est plus compliqué, elles y vont moins volontiers. Visuellement ce n'est pas terrible mais c'est la nature, la chaleur, il n'y a pas de mouvement dans ce lac donc tout ça est normal, on ne va pas se plaindre, on a déjà une plage où on peut profiter, s'aérer, se rafraîchir !"

Chaque jour, l'eau du lac est analysée par les services de la ville - Radio France
Chaque jour, l'eau du lac est analysée par les services de la ville © Radio France - Arnaud Racapé

Même discours positif du côté de Benjamin et de sa femme, venus de Paris avec leurs deux enfant, Marin et Melvin : "ce n'est pas trop gênant parce qu'elles sont assez éloignées et le nettoyage est assez bien fait tous les matins. Les enfants ont un espace bien délimité qui ne laisse pas les algues rentrer. C'est vrai que sur le reste de la surface ce n'est pas très joli mais on ne s'y baigne pas. Il y a quand même des gens qui nettoient tous les jours donc on peut les admirer pour ça."

Je ne renouvellerai pas l'expérience !

En effet au bord de la plage, le balai des brouettes se poursuit comme depuis le début de l'été. Les agents de la ville tentent de nettoyer ce qui peut l'être et évacuent des dizaines de kilos d'algues à coups de râteau, une arme un peu dérisoire selon Danielle, qui s'est tout de même jetée à l'eau : "C'est assez désagréable je trouve. Et puis là les agents nettoient depuis ce matin, ça fait au moins 20 minutes qu'ils sont sur une dizaine de mètres. Je crois que je ne renouvellerai pas l'expérience." Raphaella aussi, regrette un peu cette pollution visuelle et tactile : "ça ne donne pas du tout envie de se baigner. J'irai juste me tremper les pieds mais même en trempant les pieds, ce n'est pas agréable du tout !"

Une baignade assez déplaisante donc, où chacun trouvera le plaisir qu'il pourra. On se rassurera quand même avec les analyses effectuées chaque jour et qui certifient la bonne qualité globale de l'eau.