Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les Sarthois se passionnent pour les fouilles de la cathédrale du Mans

lundi 9 avril 2018 à 11:06 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

Les vestiges mis au jour depuis plus de six mois, grâce à de nouvelles fouilles au chevet de la cathédrale du Mans seront visibles les 14 et 15 avril. Un avant-goût du jardin pédagogique que la Ville du Mans souhaite construire. Visites complètes: plus d'un millier de personnes sont inscrites!

Le chantier, au chevet de la cathédrale du Mans, doit se terminer fin juin 2018
Le chantier, au chevet de la cathédrale du Mans, doit se terminer fin juin 2018 - ©E.Collado

Un livre d’histoire à ciel ouvert. Les découvertes réalisées au cours de la nouvelle campagne de fouilles, entamée en septembre 2017, au chevet de la cathédrale du Mans sont d’une richesse rare. Comme par exemple ce pan de la muraille datant de la fin du troisième siècle. Son état de conservation est une agréable surprise, se réjouit l’archéologue Stéphane Augry, qui dirige ce chantier pour l’INRAP : l’Institut National de Recherches Archéologiques préventives : « on a sur la tour des décors de cercles pointés, c’est-à-dire des petites fleurs. On voit le grès Roussard entouré de pierres calcaires. Ce sont des décors floraux qu’on retrouve régulièrement sur l’enceinte ». Lors de la phase de sondage qui précède les fouilles, les spécialistes avaient bien repéré ce morceau de mur mais ils ne pensaient pas qu'il serait en si bon état, se souvient Stéphane Augry : « il faut imaginer le niveau de circulation, il y a quelques années. On était quatre à cinq mètres plus haut. On est descendus dans le sol autant qu’on pouvait mais nous n’avons pas pu atteindre, pour des raisons techniques et de sécurité ces niveaux-là. Il restait donc une inconnue sur ce parement. C’est une bonne surprise ! ». 

L'enceinte romaine du Mans a été construite à la fin du troisième siècle  - Aucun(e)
L'enceinte romaine du Mans a été construite à la fin du troisième siècle - E.Collado et S.Augry

En six mois, trois tours ont également été dégagées, conservées sur plus de cinq mètres de hauteur ainsi qu'un grand bâtiment et une chapelle. Tous deux remontent au Moyen Age et faisaient partie du palais épiscopal. En définitive, ces fouilles qui s'étendent sur 2.000 mètres carrés sont un concentré de l'histoire de la Ville du Mans, résume Dominique Garcia, président de l'INRAP: « dans un endroit étroit, on arrive à lire à la fois l’histoire de la Ville et à replacer l’histoire d’un monument que tout le monde connaît : la cathédrale Saint Julien dans son contexte topographique et archéologique ». Ces découvertes vont venir compléter le dossier que la Ville du Mans est en train de finaliser en vue de l’inscription de la muraille gallo-romaine sur la liste des monuments que la France présentera à l’UNESCO pour rejoindre le patrimoine mondial. « On n’est pas dans un patrimoine figé », argumente le président de l’INRAP « mais dans un véritable laboratoire de recherches dans lequel les archéologues apportent des dates, des techniques de construction, lisent en fin de compte l’histoire de la Ville ». 

ARCHIVE: classement de la muraille romaine du Mans à l’UNESCO : le dossier déposé en juin

Une quarantaine de visites, 1.200 personnes inscrites 

L’équipe municipale du Mans réfléchit à la création d'un jardin pédagogique pour expliquer ces différentes trouvailles. Ce sera un parcours à travers les vestiges, précise Hélène Jousse, directrice de l'INRAP pour la région Pays de la Loire : « L’idée est de pouvoir faire circuler les visiteurs depuis la porte qui existe déjà aujourd’hui jusqu’à la nouvelle ouverture crée plus bas pour ressortir place du jet d’eau. Ce chantier commencera suite aux fouilles, l’été prochain ». Les fouilles, elles, seront terminées fin juin. Elles n'ont pris que très peu de retard, malgré la neige et le froid des mois de février et mars. 

DERNIÈRE MINUTE: Les visites des fouilles archéologiques au chevet de la cathédrale du Mans les 14 et 15 avril sont complètes.