Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Au Mans, les poupées envahissent le labyrinthe de l'horreur

-
Par , France Bleu Maine

En trois ans, c'est devenu un incontournable des vacances de la Toussaint: Halloween. La famille Le Coz installe une nouvelle fois son "labyrinthe de l'horreur", avec pour un nouveau thème cette année, les poupées.

Cyril Le Coz devant l'entrée du labyrinthe de l'horreur au Mans, le 24 octobre 2019
Cyril Le Coz devant l'entrée du labyrinthe de l'horreur au Mans, le 24 octobre 2019 © Radio France - Lena Thébaud

Le Mans, France

Jusqu'au 3 novembre, le garage de la famille Le Coz est transformé en labyrinthe de l'horreur, comprenez une promenade entourée d'objets macabres spécialement, confectionnée par la famille, avec des personnages tout droit sortis des plus grands films d'horreur.

L'année dernière les zombies avaient envahi la rue Charles Morancé et cette année ce sont plus de 500 poupées qui ont été installées pour donner la chair de poule aux visiteurs. Pour cela, la famille a pu compter sur de nombreux dons de poupées, qu'ils ont ensuite brûlées, démembrées, décapitées ou encore pendues. Une mise en scène qui a exigé de longues semaines de réflexion et de préparation pour un résultat des plus réalistes.

On a fait moins macabre que les années précédentes et on misé sur le suspense avec des personnages comme Chucky, Annabelle ou encore Saw

Le labyrinthe de l'horreur au Mans  - Radio France
Le labyrinthe de l'horreur au Mans © Radio France - Lena Thébaud

Aux origines d'Halloween 

En plus du nouveau thème qui est proposé aux visiteurs, la famille Le Coz a également installé un petit film sur les origines d'Halloween devant chez eux, destinés aux visiteurs qui attendent de découvrir le labyrinthe de l'horreur.

Ce film explique ce qu'est Halloween et son origine celte. On y apprend notamment qu'aux origines de l'histoire, ce n'étaient pas des citrouilles que l'on mettait devant sa maison mais des navets, car un esprit errait sur Terre et avait un navet en guise de lanterne.

Pour rajouter une pointe de frisson, la famille Le Coz a également eu le soutien du lycée Saint Joseph La Salle avec la section bac pro métiers de l'électricité qui a fait la programmation des automates et permet donc aux poupées de bouger et d'en faire sursauter plus d'un.

Les élèves étaient très contents de nous aider et de pouvoir s'amuser avec les automates

En 2018, cette famille passionnée par les histoires d'épouvantes et les films d'horreur avaient accueilli 3.700 visiteurs dans leur labyrinthe de l'horreur. Cette année, ils espèrent franchir la barre des 4000 visiteurs et recevoir chaque année, un peu plus de monde. 

Le labyrinthe de l'horreur se trouve au 33 rue Charles Morancé jusqu'au 3 novembre, avec une journée spéciale pour Halloween, le 31 octobre.

Les poupées macabres du labyrinthe de l'horreur au Mans  - Radio France
Les poupées macabres du labyrinthe de l'horreur au Mans © Radio France - Lena Thébaud
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu