Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Au marathon de Guécélard, des épreuves pour les familles et coureurs occasionnels

lundi 29 octobre 2018 à 3:49 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Maine

Le marathon de Guécélard est le seul en Sarthe, mais d'autres épreuves se déroulent dans la foulée de cette catégorie reine. Dimanche après-midi, l'événement s'est clos par la Parade, dédiée aux coureurs amateurs ou occasionnels.

Pour la Parade, pas de classement : on court ensemble pour se faire plaisir
Pour la Parade, pas de classement : on court ensemble pour se faire plaisir © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Guécélard, France

C'est l'épreuve qui clôt la journée de courses à Guécélard : une quarantaine de participants s'est alignée au départ de la Parade, une course de 2 kilomètres plutôt décontractée, et sans classement à l'arrivée. Meggie, qui court occasionnellement, est venue avec ses enfants et sa mère, Marie-Claire. Tous sont déguisés, entre costumes colorés et masque de stormtrooper pour le petit Ewan, visiblement fan de Star Wars.

"C'est la fête à Guécélard donc on met de l'animation et de la joie !", lance Meggie. Dès les premiers mètres de la course certains s’essoufflent un peu. "Les petits vont tenir, mais moi je ne pense pas", plaisante Marie-Claire :

Il faut bien accompagner les petits-enfants, mais moi, je ne suis pas sportive du tout !

Courir ensemble ou pas du tout

L'objectif pour les participants, ce n'est pas le chrono réalisé mais plutôt de passer du temps ensemble. Loane, Maya et Kimilia, trois copines, comptent bien courir ensemble : "c'est mieux entre amies, expliquent-elles,_ça met plus d'ambiance et ça permet de partager un bon moment avec les autres !_". Lénaïc, une des mamans, les accompagne : "j'ai commencé à courir en début d'année, il y a de la fierté à franchir la ligne d'arrivée tous ensemble".

Les trois amies n'ont pas atteint la ligne d'arrivée en même temps, mais elles tenaient à se lancer dans la course ensemble - Radio France
Les trois amies n'ont pas atteint la ligne d'arrivée en même temps, mais elles tenaient à se lancer dans la course ensemble © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Permettre à tout le monde de participer, quelque soit son niveau, c'est l'objectif de l'événement. "On marche, on court vite ou pas, l'important c'est de participer", insiste Yannick Heulin, président du comité des fêtes qui co-organise l'événement :

On ne fait pas dans l'élitisme. On est dans une démarche populaire pour permettre à tout le monde de courir.

Certains coureurs amateurs comme Ludivine et Alexis, 16 ans, ont tenté le 5 kilomètres, sans préparation. "On fait du basket, mais au quotidien on ne court pas, c'était un défi", lance Ludivine. "On court ensemble donc c'est marrant, on passe du bon temps !", ajoute Alexis. 

Faire se côtoyer amateurs et professionnels, c'est un atout pour le champion sarthois Mohamed Serbouti. Parrain de cette 2ème édition du marathon de Guécélard, il a fini le 10 kilomètres en tête, en 32 minutes et 19 secondes : "se retrouver à courir avec mon public, c'est génial, explique-t-il. Je me sens bien car ils m'encouragent, et derrière je leur apporte la motivation de courir avec moi, c'est extraordinaire".