Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Au Marché à Manger de Rennes, les chefs se mettent à la street-food

dimanche 28 janvier 2018 à 13:59 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Armorique

Pour sa septième édition, le Marché à Manger de Rennes attire toujours curieux et gourmands aux Halles Centrales, pour déguster sur le pouce des plats préparés par des chefs.

Le Marché à Manger de Rennes a pris ses quartiers aux Halles Centrales pour sa septième édition
Le Marché à Manger de Rennes a pris ses quartiers aux Halles Centrales pour sa septième édition © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Rennes, France

Les premières files d'attente ont commencé à se former vers 11h30 dimanche matin devant les stands des restaurateurs. Ces derniers proposent des plats entre 4 et 8 euros préparés directement devant les clients et prêts en quelques minutes. Chacun peut ensuite s'installer à l'une des grandes tables au cœur des Halles Centrales, pendant que d'autres font leur marché dans les allées adjacentes. "C'est très convivial, très agréable", explique Anne-Marie qui vient pour la première fois. 

Pour les chefs aussi, le Marché à Manger permet d'évoluer dans une autre atmosphère. "C'est du partage, ça permet de s'éclater !" estime Simon Dubois, cuisinier du restaurant Félix. Lui et son équipe ont préparé pas moins de 500 poitrines de cochons confites aux épices pour l'après-midi.

Sur le stand adjacent, les équipes du Ciel de Rennes préparent un quasi de veau rôti en quelques minutes, pour servir les nombreux clients.

C'est une cuisine différente, on a plus de monde et on envoie les plats en directs donc ça nous permet de changer la cuisine traditionnelle !

"Les gens sont très curieux de découvrir de nouvelles recettes, qu'ils n'ont pas l'habitude de manger, ajoute Soizic, qui prépare des pâtisseries à base de légumes avec Gaëlle, sa binôme. Ça permet de se retrouver directement confronté aux clients, ils dégustent tout de suite donc on a un retour immédiat, c'est génial !"

Mixer patisseries et légumes : défi relevé pour Soizic et Gaëlle - Radio France
Mixer patisseries et légumes : défi relevé pour Soizic et Gaëlle © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Il s'agit aussi pour les chefs de faire découvrir une cuisine différente, à base de produits bretons mais parfois inspirée de l'Asie ou des États-Unis. Nicolas Soistier, un chef à domicile, s'est associé pour l'occasion avec Les 3 Comptoirs. Ensemble ils ont intégré le beurre Bordier et du pain pétri à La Guerche-de-Bretagne pour les sandwichs, "on essaie d'être dans une logique de circuit court".

L'idée c'est vraiment d'amener la cuisine dans la rue

Les 3 Comptoirs associé avec "Un chef et des couverts" proposent des sandwichs mêlant saveurs bretonnes et japonaises - Radio France
Les 3 Comptoirs associé avec "Un chef et des couverts" proposent des sandwichs mêlant saveurs bretonnes et japonaises © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait
Géraldine Mouëllic de "Comme à la maison" a revisité le palet breton avec citron et bergamote - Radio France
Géraldine Mouëllic de "Comme à la maison" a revisité le palet breton avec citron et bergamote © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Place Honoré Commeurec, quelques foodtrucks sont aussi stationnés pour proposer des plats à emporter, ou déguster sur place. Tous coûtent moins de 9 euros.

Plusieurs foodtrucks ont investis les lieux - Radio France
Plusieurs foodtrucks ont investis les lieux © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait