Culture – Loisirs

Au mois d'août, le musée du Louvre s'invite dans les centres sociaux du 93

Par Rémi Brancato, France Bleu Paris Région et France Bleu mercredi 10 août 2016 à 4:10

A Villetaneuse, les enfants reprodruisent un mini-musée du Louvre, cette semaine
A Villetaneuse, les enfants reprodruisent un mini-musée du Louvre, cette semaine © Radio France - Rémi Brancato

Pendant un mois, le musée du Louvre organise une animation dans 3 centres sociaux de Seine-Saint-Denis, à Neuilly-sur-Marne, Villetaneuse et Montreuil. Les enfants sont invités à reconstruire le musée, avant de le visiter pour de vrai, pour leur donner envie d'y retourner.

Ce mardi matin, une dizaine d'enfants de 5 à 10 ans, venus de Pierrefitte-sur-Seine, se sont installés au centre socioculturel Clara Zetkin, à Villetaneuse, pour devenir des conservateurs de musée en herbe. Celle qui se présente comme la directrice du musée du Louvre livre les consignes : "il ne faut pas toucher les objets sans les gants car ils sont très précieux". Cette directrice d'un jour, c'est Justine Goyon, guide conférencière pour le Louvre.

Pendant deux heures, elle guide les enfants, les invite à construire un véritable "mini-musée du Louvre" au moyen de panneaux, de reproductions de tableaux ou de sculptures. "Ce sont de faux tableaux mais les enfants vous diront que ce sont des vrais" insiste Françoise Feger, cheffe de projet au service de la démocratisation culturelle du musée.

Le musée du Louvre ? "Ce n'est pas que pour une élite, c'est pour tout le monde!"

Pendant un mois, le Louvre installe cette animation dans trois centres sociaux de Seine-Saint-Denis : une semaine à Neuilly-sur-Marne, une à Villetaneuse et une à Montreuil. L'objectif c'est de montrer qu'"on peut s'amuser au musée" et que "quand les enfants reviennent qu'ils aient acquis une familiarité avec les collections et avec les métiers, les codes du musée" détaille François Feger.

Françoise Feger est cheffe du projet au musée du Louvre

"Le Louvre vient aux enfants pour que les enfants viennent encore plus facilement et joyeusement dans un second temps au musée du Louvre" ajoute-t-elle. Car la deuxième étape de l'animation, c'est une visite dans le vrai musée du Louvre, à partir du 16 août. "Cela donne vraiment envie aux enfants de se déplacer, d'aller au musée, ce n'est pas que pour une élite, c'est pour tout le monde" se réjouit Anna Leroy, animatrice du centre social de Pierrefitte-sur-Seine, qui encadre le groupe.

Les enfants ont construit un mini-musée au centre socioculturel de Villetaneuse. Rémi Brancato

C'est la première fois que le Louvre délocalise "hors les murs" une animation de ce type, dans le cadre de l'opération "les portes du temps", mise en place par le ministère de la Culture, pour démocratiser le patrimoine, auprès des enfants qui ne partent pas en vacances. 700 enfants devraient participer à l'opération d'ici la fin du mois d'août.