Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au musée de Louviers, "on est prêt" pour la réouverture

La date de mi-mai avait été avancée par Emmanuel Macron pour la réouverture des musées.Une date maintenue ce jeudi soir par le chef de l’État lors d'une réunion avec des maires en visioconférence. Au musée de Louviers, on est prêt à rouvrir les portes.

Le directeur du musée de Louviers, Cédric Pannevel, a hâte de faire découvrir au public les œuvres de Marie-Cécile Aptel
Le directeur du musée de Louviers, Cédric Pannevel, a hâte de faire découvrir au public les œuvres de Marie-Cécile Aptel © Radio France - Laurent Philippot

Rouvrir les musées et les terrasses à la mi-mai serait toujours l'objectif d'Emmanuel Macron, avant de poursuivre une réouverture progressive par étapes, "toutes les trois semaines, si tout va bien". Au musée de Louviers, le directeur est impatient : "On est prêt" assure Cédric Pannevel mais peut-on ouvrir un musée d'un claquement de doigts ? "Presque, il nous faudra vingt-quatre heures" répond Cédric Pannevel, pour "se réadapter s'il y a de nouvelles règles sanitaires" pour les visites physiques : 

Techniquement, on est prêt. Aujourd'hui, il s'agit juste de rouvrir les portes et de revoir les plannings des agents d'accueil - Cédric Pannevel

REPORTAGE - Au musée de Louviers, "on est prêt" pour la réouverture

Cette toile de Marie-Cécile Aptel a été achetée par un collectionneur américain, qui , pour l'instant n'en profite que virtuellement
Cette toile de Marie-Cécile Aptel a été achetée par un collectionneur américain, qui , pour l'instant n'en profite que virtuellement © Radio France - Laurent Philippot

Cédric Pannevel pense souvent à la réouverture et estime que ce sera un jour "tout à fait normal. Je n'imagine pas une foule devant le musée mais on sera content, ne serait-ce que symboliquement d'ouvrir les portes"

Les portes du musée de Louviers n'ont pas ouvert au public depuis le 1er novembre 2020
Les portes du musée de Louviers n'ont pas ouvert au public depuis le 1er novembre 2020 © Radio France - Laurent Philippot

Jusqu'à présent, personne n'a vu dans le musée l'exposition Marie-Cécile Aptel qui devait ouvrir au public le 9 janvier pour se terminer le 28 mars mais "elle est prolongée jusqu'à temps qu'on ouvre car on souhaite que l'expo rencontre un public" indique Cédric Pannevel. En attendant, pour la faire vivre, l'exposition est proposée en visite virtuelle et ils sont déjà plus de 2500 à l'avoir parcourue. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Beaucoup de travail pendant la fermeture

Le musée municipal de Louviers est fermé au public depuis plusieurs mois mais on ne s'y tourne pas pour autant les pouces. Aucun salarié n'est au chômage partiel. "On a rangé, on a jeté, on a classé, on a tout dépoussiéré , on est monté sur les échelles pour aller un peu plus haut, c'est toujours des choses qu'on repousse à demain" énumère Cédric Pannevel. 

On a fait tout ce qu'on n'a jamais le temps de faire, toujours des choses qu'on repousse à demain - Cédric Pannevel

Promis, les pots de peinture auront disparu pour le jour de la réouverture
Promis, les pots de peinture auront disparu pour le jour de la réouverture © Radio France - Laurent Philippot

Le technicien du musée qui est aussi à mi-temps à l'accueil "en a profité pour repeindre les toilettes, la salle textile, refaire des retouches de peinture, enlever les clous qui dépassent ou réparer les projecteurs". Des restaurateurs sont également venus faire des devis "pour des restaurations de mobiliers, de cadres, de peintures et de gravures pour anticiper les dépenses". Après ce grand nettoyage, Cédric Pannevel, arrivé le 1er octobre 2020, a pu prendre ses marques et s'est penché sur les dossiers de fond(s) inconnus du grand public comme "rédiger le "facility report" (rapport sur les conditions d'exposition, NDLR), faire le plan de récolement ou le projet de service"

Dans une des salles du rez-de-chaussée du musée de Louviers
Dans une des salles du rez-de-chaussée du musée de Louviers © Radio France - Laurent Philippot

Préparer les futures expositions

"Une exposition, ça ne se monte pas en deux semaines, l'exposition d'après est prête" avance le directeur. Ce sera en juillet autour d’œuvres de la Japonaise Mitsouko Mori, artiste d'abstraction géométrique dans le courant du matérialisme dialectique et qui s'est installée en France dans les années 80. Une proximité géographique qui facilite les prêts, alors que la pandémie rend moins aisée la circulation des œuvres dans le monde. "Aujourd'hui, on est amené à penser notre programmation pour être efficace rapidement sans avoir trop de problématiques d'emprunts" explique Cédric Pannevel. Faire venir des tableaux de l'autre bout de la planète, très peu pour le directeur, "ce n'est pas très écoresponsable, c'est un des engagements du musée et on sait qu'on peut avoir des problèmes". La proximité, c'est aussi la volonté du maire de Louviers qui veut développer le musée hors les murs avec "très prochainement une exposition de photographies sur nos panneaux d'affichage publicitaire" explique François-Xavier Priollaud ou encore de l'art sur le marché du samedi matin. 

La culture hors les murs pour François-Xavier Priollaud, le maire de Louviers

Choix de la station

À venir dansDanssecondess