Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Aubenas : première visite du chantier de fouilles archéologiques

jeudi 22 novembre 2018 à 2:35 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

Les Albenassiens ont pu visiter mercredi pour la première fois le chantier de fouilles. Il s'agit des fondations d'un couvent du XIIIe siècle.

Le chantier de fouilles a remplacé le parking du champ de mars devant la poste
Le chantier de fouilles a remplacé le parking du champ de mars devant la poste © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Aubenas, France

Pendant longtemps les Albenassiens se sont garés sur les fondations d'un couvent franciscain sans le savoir. Ce parking va devenir une place piétionne et les travaux ont mis à jour des fondations. Depuis plusieurs semaines des archéologues travaillent. Mercredi a eu lieu la première visite organisée pour le public.    

Un couvent franciscain qui date du XIIIe siècle

L'ordre de saint François d'Assises s'installe très vite à Aubenas. Un document de 1270 fait état de ce couvent. On savait donc que ces bâtiments existaient mais ils avaient été détruits au moment des guerres de religion, puis reconstruits et à nouveau détruits. L'endroit était devenu un jardin à la française, puis un parking. Aujourd'hui, les archéologues ont mis à jour les fondations d'une église conventuelle avec plusieurs chapelles latérales, un réfectoire, une cuisine, une étable et de très nombreuses tombes. 

Se faire enterrer dans le couvent, un luxe

Une des nombreuses tombes  - Radio France
Une des nombreuses tombes © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

A cette époque, on cherche à se faire enterrer au plus près des saints ou de leurs reliques. Le mieux, c'est encore le chœur d'une église conventuelle. Là où les moines prient plusieurs fois par jour. Les plus riches albenasssiens se font donc creuser des tombeaux dans l'église. Ce sont ces caveaux que les archéologues ont mis au jour aujourd'hui. 

Plus de 200 squelettes ont ainsi été découverts sur ce lieu qui n'était pas un cimetière à proprement parler, mais un couvent de l'ordre des frères mineurs.  Les archéologues étudient donc de près ces squelettes. Leur dentition révèle notamment leur origine sociale. Une bonne dentition pour les squelettes inhumés dans le chœur de l'église montre une population aisée, bien soignée. 

Une place piétonne

Les visites du chantier de fouilles vont se poursuivre jusqu'au début du mois de décembre. Il suffit de s'inscrire en mairie pour y participer. Le travail des archéologues va se poursuivre sur place puis en analysant notamment les ossements. Le chantier sera ensuite recouvert pour y aménager une place. Déjà une pétition circule pour que le chantier reste visible et ne soit pas totalement mis sous terre.