Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - D'Auxerre jusqu'à Bzou, 2500 kilomètres en courant : le défi d'Abder El Badaoui

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Auxerre

Abder El Badaoui part ce mercredi à 10 heures d'Auxerre (Yonne) sa ville d'adoption, pour rejoindre en courant, Bzou, sa ville natale, au Maroc. Le coureur licencié à Auxerre depuis 1991 s'est lancé le défi de parcourir l'équivalent de deux marathons, chaque jours, durant un mois

Abder El Badaoui et Christian qui conduit le camping car
Abder El Badaoui et Christian qui conduit le camping car © Radio France - Damien Robine

yonne

Plus de 2500 kilomètres en courant, d'Auxerre (Yonne) à Bzou (Maroc), en un mois. C'est un exploit sportif que compte réaliser l'Auxerrois Abder El Badaoui, natif de Bzou. Mais c'est avant tout un rêve comme il l'explique. "Relier ma ville adoptive, Auxerre, à mon village natal au Maroc où j'ai eu mon premier souffle, où j'ai grandi, pour moi ça a une signification très profonde." 

"Ma famille m'envoie des encouragements sur Facebook. Elle attend ce défi avec impatience."

D'autant plus que courir, c'est depuis longtemps une philosophie de vie pour Abder El Badaoui, avec le voyage, la découverte et le dépassement de soi. Une grande partie de sa famille vit à Bzou. 

"Tout le monde m'envoie des encouragements sur Facebook, ça fait chaud au cœur. Ils attendent ce défi avec impatience et me souhaitent la réussite et la bonne santé." Cette aventure, Abder El Badaoui la prépare depuis un an. Un kiné est du voyage. Quelqu'un  l'accompagne  chaque jours sur la route à vélo et c'est Christian qui conduit le camping car. Loué pour l'occasion, il est flambant neuf. "_Il n'a que 19 kilomètres au compteur. "précise Christian._

Une cagnotte Leetchi pour boucler son budget

Avec sur les deux côtés,  la silhouette grandeur nature d'Abder El Badaoui et les sponsors. "C'est joli. On est repérable, donc je pense que les gens vont nous voir passer." Un camping car visible mais aussi confortable. "On peut dormir, on peut faire à manger , on peut avoir du frais surtout. Abder va en avoir besoin." 

"J'espère être à la hauteur et arriver au bout de mon rêve."

Car même s'il a prévu de courir tôt le matin, Abder El Badaoui sait qu'il y a aura des moments difficiles. Mais il s'est préparé pour ça."Tout projet et tout défi, ça demande une préparation psychologique et physique. C'est ce que j'ai fait. J'espère être à la hauteur et arriver au bout de mon rêve."

Et Abder El Badaoui n'arrivera pas les mains vides au Maroc. Dans le camping car, plusieurs cartons de fournitures scolaires ont pris place à coté du ravitaillement. Des stylos, des cahiers, des calculatrices, destinés aux écoles de Bzou.

Cagnotte Leetchi: Abder El Badaoui a ouvert une cagnotte Leetchi afin de trouver les 5 000 euros qui manquent pour boucler son défi.