Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Avec Tears for Fears, le meilleur de la pop des années 80 se rappelle au bon souvenir de Beauregard

Séquence nostalgie sur le festival Beauregard ! Pendant que les plus jeunes faisaient une pause, les parents eux se sont replongés près de trente ans en arrière à une époque... où ils étaient des ados comme les autres avec l'un des groupes les plus intéressants de cette époque, Tears for Fears.

Tears for Fears à Beauregard
Tears for Fears à Beauregard © Radio France - Philippe Thomas

Hérouville-Saint-Clair, France

Après Midnight Oil en 2017 et Simple Minds l'an passé, c'était au tour cette année du duo Roland Orzabal-Curt Smith de nous replonger au coeur des années 80. Et Tears for Fears, groupe aux trente millions d'albums vendus a proposé un véritable best of de sa carrière de "Everybody wants to rule the world" en ouverture à "Shout", leur plus gros tube en guise de final, en passant par "Sowing the seeds of love", "mad world" , "change" ou une reprise de Radiohead "Creep." Le chanteur-guitariste du groupe, Roland Orzabal se fend même de quelques mots en français : "nous sommes Tears for Fears et nous sommes très content d'être ici avec nos amis de Normandie." Il n'en faut pas plus pour faire applaudir la foule.

Tears for Fears au-delà des générations

"Trente ans que j'attendais ça ! Merci Beauregard !" lance Sébastien les larmes aux yeux à la fin du concert. Même émotion pour Sylvie, venue avec son fils de 38 ans, Aurélien. "C'est lui qui a voulu qu'on vienne ensemble, il adore, il écoutait ça tout petit". Des fans ravis, heu-reux et qui en redemandent. 

Tears for Fears à Beauregard "Pas une ride en 30 ans !"

Qui l'an prochain ?

Alors pour l'an prochain, qui viendra se rappeler aux bons souvenirs des quadras et quinquas ? Parmi les artistes qui tournent encore (en espérant les voir sur des festivals d'été) on pense à A-ha qui a publié récemment un superbe album live ou la chanteuse d'Eurythmics, Annie Lennox. En attendant, on se souviendra les soirs d'hiver d'avoir vu Tears for Fears sur scène !