Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Baie de Somme : le timide retour des touristes après un mois de restrictions

-
Par , France Bleu Picardie

Après un mois sans avoir le droit d'aller à plus de 10 kilomètres du domicile, la Baie de Somme a accueilli ses premiers visiteurs. Au programme : se promener et se ressourcer.

Le mauvais temps n'a sans doute pas aidé au retour des touristes en Baie de Somme, seuls les plus motivés ont fait la route après un mois de restrictions.
Le mauvais temps n'a sans doute pas aidé au retour des touristes en Baie de Somme, seuls les plus motivés ont fait la route après un mois de restrictions. © Radio France - Cyrille Ardaud

Ce week-end du 8 et 9 mai et le premier sans limitation de déplacement, après un mois de restrictions en raison de l'épidémie du Covid-19. Depuis le lundi 3 mai, on peut désormais passer d'une région à une autre et s'éloigner à plus de 10 kilomètres de son domicile sans motif impérieux. En Baie de Somme, un territoire généralement prisés par les visiteurs de toute la France, ce n'est pourtant pas la foule des grands jours.

Malgré tout, les visiteurs qui ont décidé de prendre le volant sont bien décidés à profiter au maximum de leur séjour. Pour Christophe par exemple, ça passe par un bon repas : "on est allés acheter des frites pour faire couleur locale !" Avec son épouse Charlotte, ils ont pris la route en camping car dès la levée des restrictions. Ils viennent de Saint-Etienne dans la Loire : "on s'aperçoit qu'on perd très vite la forme physique. De rester confinés à la maison on bouge beaucoup moins. Là on est partis marcher, et en revenant on est plein de courbatures !"

Voir des phoques et se promener

La promenade en bord de mer, c'est le choix qu'ont fait Imad et Rita. "On est très contents, on a profité du premier week-end libérés", expliquent-ils. Ces deux Lillois ont des jumelles pendues autour du cou. Eux, ce qu'ils voulaient c'était : "voir des phoques mais on ne les a pas vus ! On va aller au Crotoy, profiter du marché de Saint-Valéry-sur-Somme et après ce sera l'heure de rentrer à la maison."

Pour Alexandra et Émeric, ce week-end en famille est le premier depuis très longtemps ! Le programme est simple : "randonnée et profiter de la plage. C'est la première fois que la petite va voir la mer et le chien va profiter des grands espaces, il va pouvoir courir dans tous les sens. Ça va nous faire du bien à tous."

"À chaque pas c'est une libération de l'âme" 

Philippe quant a lui vient d'Arras. Après les confinements et restrictions successifs, son échappatoire c'est de marcher : "malgré le temps maussade je me promène ! Je vais direction Brighton-les-Pins et je reviens ensuite à la pointe du Hourdel. C'est l'impression de liberté absolue, le dépaysement, la faune sauvage. Et j'ai l'impression de me ressourcer au contact de la nature. À chaque pas c'est une libération de l'âme et de l'esprit, en plus ça fait beaucoup de bien au niveau cardiaque !"

Réécoutez le reportage de France Bleu Picardie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess