Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Baignade en Côte-d'Or : "Le canal de Bourgogne n'est pas aménagé pour la baignade"

Par

Même s'il fait chaud, on ne se baigne pas n'importe où en Côte-d'Or, et surtout pas dans le canal de Bourgogne. C'est VNF, Voies navigables de France, qui fait une piqûre de rappel. Alexis Clarion le responsable du service développement de la voie d'eau répond à nos questions.

France Bleu Bourgogne - Alexis Clarion, pourquoi est-ce dangereux de se baigner dans le canal de Bourgogne ? 

Alexis Clariond - En fait, le canal de Bourgogne a été conçu à l'origine pour faire passer des bateaux. On l'a réaménagé les berges pour les vélos, pour plein d'usages, donc c'est un superbe lieu, on va dire pour faire des loisirs. Sauf que pour la baignade, ça n'a pas été aménagé. Il y a déjà des risques au niveau des sauts. Souvent, les gens aiment sauter de hauteur de ponts et en fait, l'eau est assez trouble et on ne voit pas la profondeur. Il ne faut pas oublier qu'on est sur un milieu qui a été aménagé dans des pieux en métal. Il peut y avoir des blocs de béton et donc des risques au moment du saut dans l'eau. A cela s'ajoute la configuration des berges. S'il y a un problème, souvent, on a des berges qui sont très raides, donc difficile de sortir de l'eau. Et enfin, le risque lié aux ouvrages et aux passages des bateaux, des risques de collision de courants au niveau des écluses.  Tout ça fait on que la baignade est interdite dans le canal.

Publicité
Logo France Bleu

Vous avez dû déjà intervenir là. Depuis le retour des beaux jours, il y a des côtes de rien ou des touristes qui, dans le département, ont des petits coins favoris et se baignent quand même ?

Evidemment, ça reste, dans l'habitude des gens. D'où ces campagnes, notamment la campagne qu'on relance cette année, "Coule pas ton été" un qui vise principalement les jeunes, pour rappeler justement ces bonnes pratiques. Le canal n'est pas fait pour se baigner, il y a des dangers et il y a des sites qui sont aménagés, notamment des sites gérés par Voies navigables de France, qui ont été aménagés justement pour la baignade et qui sont beaucoup plus sécurisés. Vous avez notamment Grosbois, qui est très apprécié des Dijonnais, Panthier avec sa base nautique ou encore Pont-et-Massène, en allant vers Semur-en-Auxois. Tous ces espaces, ils ont des plages aménagées, de la baignade qui est surveillée aussi par la collectivité, et un ensemble d'activités, des activités nautiques, des campings qui en font vraiment, des espaces qui sont adaptés à la baignade. 

On peut avoir une amende si on est pris en train de nager dans le canal de Bourgogne ?

En théorie, tout à fait. Vous pouvez avoir une amende. Aujourd'hui, notre position, c'est plutôt c'est plutôt de faire de la pédagogie, justement parce que c'est vraiment de faire comprendre aux gens que l'on n'est pas là pour les embêter. Justement, on est vraiment là pour qu'ils prennent soin d'eux et que ce qui est un loisir, un plaisir ne devienne pas un drame comme ça peut être le cas il y a quelques jours, justement, au niveau de Strasbourg, 

On ne peut pas se baigner non plus, rappelle VNF, dans toutes les rivières. Comment, finalement, on peut savoir si la baignade est autorisée, si on arrive sur un petit coin de rivière ? Il y a forcément des panneaux qui nous indiquent si la baignade est autorisée ou interdite ?

Par défaut, malheureusement, la baignade est interdite. Il y a plutôt des panneaux si la baignade est autorisée. Donc ça peut être compliqué pour quelqu'un de savoir où se baigner. C'est pour ça que nous, au niveau de Voies navigables de France, on a mis en place une page sur notre site internet pour que les gens puissent se diriger vers des sites qui sont aménagés et qui sont autorisés et qui sont surveillés après. Sinon, il faut vous rapprocher effectivement peut être de la mairie, de l'endroit où vous habitez, pour qui vous indiquent les lieux les plus adaptés, justement pour se mettre au frais pendant cet été. 

On a beaucoup parlé aussi ces derniers jours des algues dans le canal. Vous vous en sortez ?

Ce sont plus exactement des plantes aquatiques. C'est un véritable sujet. C'est vraiment le gros sujet sur lequel on travaille aujourd'hui et on est vraiment en ordre de marche pour travailler sur ce problème avec l'ensemble de nos partenaires, puisque c'est un problème qui touche le canal de Bourgogne au niveau de Dijon. Mais l'ensemble des plans d'eau, des cours d'eau au niveau français.

Si on est vacancier ou si on habite dans le coin, qu'est ce qu'on a le droit de faire comme activité en ce moment sur et autour du canal de Bourgogne ? 

Il y a tout un ensemble d'activités qui sont possibles. On a la chance d'avoir un canal qui est aménagé notamment sur ses berges, avec une véloroute entretenue, des activités le long du canal. Donc, déjà, vous pouvez tout simplement vous déplacer en vélo et à pied le long de ce canal. C'est aussi possible de pêcher dans le canal, tout simplement. Et ensuite, vous avez toutes les activités de plaisance nautique vraiment sur l'eau. anal de Bourgogne, un tunnel de trois kilomètres de long qui permet de passer du bassin versant de la Saône à celui de l'Yonne. Il y a 

Vous parlez de se balader à vélo le long du canal. Si on décide de faire une balade de plusieurs jours, de plusieurs kilomètres, on a le droit de bivouaquer, d'installer sa tente près du canal ?

Le canal, c'est un espace public. Donc tant que vous n'êtes pas sur ce qu'on appelle du domaine privé, chez des gens, le bivouac est possible. Ce qui est important, par contre, c'est bien entendu de laisser les lieux aussi propres que vous les avez laissé. Et on parle ici de bivouac. Je ne parle pas de camp de s'installer pendant une semaine. Comme si vous étiez au camping. Mais quelqu'un qui en vélo, effectivement, on peut planter sa tente pas loin du canal et continuer son trajet, continuer son trajet sur une semaine, par exemple, pour faire l'ensemble du canal de Bourgogne.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu