Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Poussé comme jamais par son public, le RC Lens accueille Dijon, dernier obstacle sur sa route vers la Ligue 1

-
Par , France Bleu Nord

Les Lensois entament ce jeudi 30 mai, l'ascension de leur dernière marche vers la Ligue 1. Deux victoires à Paris et à Troyes ont offert au RC Lens un billet pour les barrages, cette double confrontation décisive face à Dijon. Le match aller débute ce soir à 20h45 au stade Bollaert.

A Troyes vendredi dernier, les 3350 supporters du RC Lens avaient fêté la qualification pour les barrages (2-1 ap.) avec les joueurs. Ils ont gagné le droit de les retrouver ce jeudi soir en barrages.
A Troyes vendredi dernier, les 3350 supporters du RC Lens avaient fêté la qualification pour les barrages (2-1 ap.) avec les joueurs. Ils ont gagné le droit de les retrouver ce jeudi soir en barrages. © Maxppp - Matthieu Botte

Lens, France

La formidable mobilisation des supporteurs lensois aura donc porté ses fruits: après deux succès à l'extérieur ils vont retrouver ce jeudi soir, comme ils l'avaient rêvé, le stade Bollaert. Leur équipe affronte en effet à partir de 20h45 le Dijon FCO dans le cadre des barrages, disputés sur deux matchs. Le vainqueur de cette double confrontation jouera la saison prochaine en Ligue 1.

Une formule de barrages qui a décuplé l'enthousiasme des fans

Bollaert n'a plus connu les ambiances du championnat élite depuis le printemps 2011: ses travaux de rénovation lors de la saison 2014-2015 avaient poussé le club à délocaliser les matchs de Ligue 1 "à domicile" au stade de la Licorne d'Amiens et à Saint-Denis, au Stade de France.

Autant dire qu'il est beaucoup trop tard pour espérer trouver une place dans les travées du stade: celles-ci se sont arrachées rapidement par les fans malgré un bug survenu dimanche dernier sur le site de la billetterie. Pour la plupart d'entre eux c'est la dernière occasion de soutenir les joueurs: seules 650 places ont été octroyées aux supporters artésiens pour le match retour prévu ce dimanche 2 juin à 21h, au stade Gaston-Gérard de Dijon. Ils seront 2000 fans bourguignons ce jeudi soir à Bollaert.

Les prix des places au marché noir explosent et ulcèrent les associations de supporters, qui dénoncent des arnaques (EMMA SARANGO)

France Bleu Nord met tout de même en jeu ses deux dernières places dans la matinale de ce jeudi matin 30 mai.

"Une ferveur inhabituelle" selon Philippe Montanier

Depuis un mois et la victoire arrachée face à Clermont (1-0 le 4 mai) qui a relancé l'équipe dans la course à la montée, l'enthousiasme pour les Sang et Or n'est pas redescendu. Les folles ambiances de Charléty et du stade de l'Aube la semaine dernière ont impressionné les observateurs et les habitués du club. "En discutant avec quelques anciens du staff, présents depuis 20 ans au RC Lens, je comprends qu'il s'agit d'une _ferveur inhabituelle_" nous confiait l'entraîneur Philippe Montanier ce mardi 28 mai en conférence de presse. 

Le format des barrages n'y est sans doute pas pour rien: l'ambiance semi-estivale, l'enjeu capital pour le club, la série de matchs à l'extérieur (avec prolongations et tirs aux buts) qu'il faut absolument gagner au risque de devoir rentrer chez soi en ayant tout perdu, les matchs qui s'enchaînent sur un rythme élevé ... le RC Lens semble disputer à son échelle une phase finale de grande compétition du mois de juin (avec pour l'instant le même succès que les Bleus en Russie l'été dernier).

D'autres phénomènes confirment cette impression: ce jeudi soir le club de foot de Béthune propose de suivre le match aller à la salle Olof-Palme sur un écran géant (deux autres seront installés sur le parking du stade Bollaert à Lens et à la Halle Tételin d'Arras pour le match retour ce dimanche 2 juin). De plus, les supporters lensois appellent à accompagner le bus des joueurs sur la route du stade aux alentours de 18h30.

Outsider ... comme lors des tours précédents

Un parfum de Ligue 1 flotte déjà sur la rencontre de ce jeudi soir, avec outre l'intérêt des grands médias, la mise en place de l'arbitrage vidéo (la fameuse VAR) ainsi que l'utilisation du ballon du championnat élite, plus léger donc plus flottant. Mais que les fans du club lensois ne s'y trompent pas: cette marche est sans doute la plus haute à gravir pour les Artésiens, face à une équipe qui a fini très fort pour se sortir d'une situation mal embarquée. Dijon a arraché la place de 18e et barragiste lors de la dernière journée du championnat de Ligue 1 en s'imposant face à Toulouse.

Le club Bourguignon est le favori de la presse audiovisuelle grâce à son expérience des grands matchs de Ligue 1, un championnat qu'il fréquente depuis trois saisons. Son entraîneur, Antoine Kombouaré, retrouve ce soir le club qu'il a coaché pendant trois saisons, entre 2013 et 2016.

Face à des Bourguignons entamés, Montanier pourrait reconduire l'équipe du dernier match 

Le RC Lens devra faire ce jeudi soir sans son gardien titulaire, Jean-Louis Leca, expulsé face à Troyes pour une contestation trop véhémente. Jérémy Vachoux aura donc l'occasion de faire ses adieux au public de Bollaert dans une rencontre à enjeu décisif, après six saisons passées au club. Par ailleurs le club artésien, pas épargné par les blessures ces dernières semaines (les défenseurs centraux Saïf Tka et Aleksandar Radovanovic sont toujours indisponibles, tout comme l'attaquant Mouaad Madri), a vécu une semaine calme et pourrait reconduire ce jeudi soir son schéma tactique en 3-5-2, couronné de succès à Troyes vendredi dernier.

Les Dijonnais de leur côté devront faire sans deux joueurs clés de leur effectif: leur meilleur buteur, le Capverdien Julio Tavares (auteur du but décisif vendredi dernier face à Toulouse), touché au ménisque et incertain aussi pour le match retour, et le milieu de terrain Romain Amalfitano, qui a reçu une béquille lors du dernier match. Amalfitano, meilleur joueur de l'équipe la saison dernière selon les supporters dijonnais, est de toute façon suspendu pour ce match aller.

Jérémy Vachoux, titulaire après la suspension de Jean-Louis Leca (exclu à Troyes), joue ce soir son dernier match à Bollaert avant son départ pour Orléans. - Maxppp
Jérémy Vachoux, titulaire après la suspension de Jean-Louis Leca (exclu à Troyes), joue ce soir son dernier match à Bollaert avant son départ pour Orléans. © Maxppp - Jérôme Bruley

Ce jeudi soir, France Bleu Nord prend l'antenne dès 20h et jusqu'à 23h, pour vous faire vivre cette rencontre, la dernière de la saison à Bollaert.