Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Basket : à Bourges, une préparation d'avant-saison perturbée par les blessures

-
Par , France Bleu Berry

Les joueuses du Tango Bourges Basket sont en pleine préparation d'avant-saison. Mais plusieurs sont blessées ou en phase de reprise. Une situation problématique mais qui n'a rien de dramatique, insiste l'entraîneur.

Elodie Godin fait partie des joueuses actuellement en phase de reprise
Elodie Godin fait partie des joueuses actuellement en phase de reprise © Maxppp - Olivier MARTIN/PHOTOPQR/BERRY REPUBLICAIN

Bourges, France

Elodie Godin, Sarah Michel, Alexia Dubié, Ana Dabovic, Isabelle Yacoubou, Marissa Coleman... La liste des joueuses qui ne peuvent pas encore jouer avec le maillot du Tango Bourges Basket est longue. Certaines joueuses sont blessées, d'autres sont en phase de reprise. Pas l'idéal pour faire le travail de préparation, avant la reprise du championnat de France et de la Coupe d'Europe début octobre. Par conséquent, le club a décidé d'annuler le match amical prévu samedi 14 septembre contre l'ASVEL. "C'était le meilleur choix pour l'équipe. Il faut faire attention que l'absence de joueuses ne fassent pas que celles qui sont en forme se blessent", insiste Olivier Lafargue, entraîneur du Tango Bourges Basket.

Ne pas avoir de blessures supplémentaires...

"Ce n'est pas la préparation rêvée. On souhaitait monter une préparation avec pas mal de matchs pour trouver des automatismes", reconnaît l'entraîneur Olivier Lafargue. L'effectif a pas mal changé pendant l'été, avec l'arrivée de cinq nouvelles joueuses. "Mais étant donné notre effectif à l'heure actuelle, le mieux était de ne pas faire un troisième match en huit jours", ajoute le coach berruyer.

Bourges s'est incliné lors de ses deux premiers matchs, mais à chaque fois avec les honneurs au vu de l'effectif restreint. Les joueuses du centre de formation ont pu se mettre en évidence. "Ça ne remet pas en cause ce qu'on peut et ce qu'on sait faire. Il vaut mieux que les blessures arrivent maintenant plutôt que tard dans la saison", explique Olivier Lafargue.

Choix de la station

France Bleu