Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pro A | Playoffs - Les supporters de l’Élan béarnais gonflés à bloc pour le match 2 face à Strasbourg

-
Par , , France Bleu Béarn
Pau, France

L'Elan béarnais s'est donné le droit de rêver d'une demi-finale de Pro A, après sa victoire à Strasbourg lundi soir. Les basketteurs béarnais jouent le match retour ce mercredi soir face à la SIG. Les supporters Vert et Blanc veulent enflammer le Palais des sports à Pau ce mercredi soir.

Les supporters ont accroché des ballons au Palais des sports, à Pau.
Les supporters ont accroché des ballons au Palais des sports, à Pau. © Radio France - Mathias Kern

Le Palais des sports à Pau va vibrer ce mercredi soir. Selon les prévisions du club, il sera quasiment plein. On attend plus de 6 000 spectateurs. Le groupe de supporters des Peones a commencé à décorer la salle, avec des ballons placés un peu partout autour des sièges. Il y aura aussi la musique, les bandas, les tambours, les drapeaux : tout pour que les joueurs béarnais se sentent soutenus.

2 000 ballons ont été gonflés

Les deux coordinateurs du club de supporters, Hélène Labory et Alain Lauga, attendent beaucoup des spectateurs, peu importe leurs places dans les tribunes, il faudra au moins taper dans les mains ce soir : "on essaie de les haranguer mais ce n'est pas évident".

REPORTAGE | "Pour les joueurs, c'est important d'être à la maison. Le public va jouer un grand rôle." assurent les supporters.

80% de chance de se qualifier

Si on se plonge dans les archives, on voit que le vainqueur du premier match à l'extérieur dans une série au meilleur des trois manches a 80% de chance de se qualifier. Mais le coach béarnais Eric Bartéchéky reste prudent : "D'avoir gagné le premier match ne nous donne aucune garantie. On n'est pas à l'abri de devoir jouer un match d'appui vendredi à Strasbourg et là ce sera très dur. On doit être déterminé à plier la série chez nous. On sait que la SIG sera intense dès le début du match. On doit l'être aussi."

Strasbourg va démarrer fort ! On doit répondre présent."

►Eric Bartéchéky, coach des Béarnais

Eric Bartéchéky.

7.000 spectateurs espérés

Si le club affichait 5.000 places vendues lundi, la victoire des Béarnais le soir à Strasbourg a réveillé la billetterie. Le directeur exécutif du club Didier Gadou espère atteindre la barre des 7.000 spectateurs. "Tous nos fidèles étaient déjà là. D'autres attendent de voir si on a une tête de vainqueur. On porte un beau projet. Mais pour durer, il faut sentir du poids, du peuple et de l'adrénaline. Une salle pleine et rugissante fait suinter le petit jus de l'émotion et de la pression. C'est ce dont nous avons besoin."

On a besoin du petit jus de l'émotion et de la pression."

►Didier Gadou, directeur de l’Élan

Didier Gadou.

Si l’Élan crée l'exploit de sortir la SIG dès le deuxième match ce mercredi soir au Palais des sports de Pau, les Béarnais retrouveraient les demi-finales de Pro A, ce qui ne leur est plus arrivés depuis plus de dix ans. Souvenez-vous, c'était en 2006. Les Béarnais avaient perdu en deux manches sèches face au Mans. (66-75 à l'aller, 72-77 au retour). A l'époque, les demies se jouaient au meilleur des trois matchs, contre cinq aujourd'hui. Et Le Mans avait été sacré cette année là après avoir battu Nancy en finale.

►►►A VIVRE SUR FRANCE BLEU BEARN : Élan béarnais / Strasbourg, match 2 des quarts de finale. Coup d'envoi 20h30 ce mercredi soir, à vivre dès 20 heures en intégralité sur France Bleu Béarn.

►►►A LIRE AUSSI :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu