Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

BD : quand Mohamed, l'ancien pirate d'un voilier breton, devient "l'homme aux bras de mer"

vendredi 27 octobre 2017 à 6:00 Par Loïck Guellec, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Le drame du Tanit remonte à 2009; ce voilier parti de Vannes avait été pris en otage par des pirates somaliens. L'intervention de la marine française avait fait 3 morts dont le skipper originaire du Morbihan. La bande dessinée "l'homme aux bras de mer" revient sur l'histoire de l'un des pirates.

Simon Rochepeau scénariste de bande dessinée
Simon Rochepeau scénariste de bande dessinée © Radio France - Loïck Guellec

Rennes, France

En octobre 2013, 3 pirates somaliens comparaissent à Rennes devant la cour d'assises. Quatre ans auparavant, au large de la Somalie, ils avaient pris en otage un voilier parti de Vannes, le Tanit, à bord duquel se trouvait une famille bretonne. L'intervention de la marine française avait fait 3 morts, le skipper morbihanais et 2 des pirates. Parmi ces 3 pirates dans le box des accusés, il y a Mohamed Mahamoud, "l'homme aux bras de mer" comme l'ont surnommé les 2 auteurs de la BD (publiée chez Futuropolis) le scénariste originaire de Rennes, Simon Rochepeau, et le dessinateur Thomas Azuelos. Mohamed est condamné à 9 ans de détention.

L'album raconte le parcours de cet homme déraciné, qui s'est retrouvé enrôlé dans la piraterie pour fuir la misère de son pays et qui doit subir son destin à des milliers de kilomètres de sa terre natale. Avant d'écrire son scénario pour la bande dessinée, Simon Rochepeau est allé le voir en prison. Mohamed est aidé par des bénévoles, notamment Maryvonne, militante au grand coeur qui est l'une des héroïnes de la BD. A sa sortie de prison, il obtient un travail chez Emmaüs. Mohamed a lu la bande dessinée et il a apprécié.

La demande d'asile de Mohamed a été refusée; l'ancien pirate a déposé un recours. Les auteurs de la bande dessinée participent au festival Quai des Bulles à Saint-Mal<a>o</a>.

Le reportage sur "l'homme aux bras de mer"

A LIRE : "l'homme aux bras de mer" chez Futuropolis