Culture – Loisirs

Beau temps pour les grottes de Saulges

Par Noémie Lair, France Bleu Mayenne dimanche 13 août 2017 à 7:00

Les grottes de Saulges font le plein de visiteurs
Les grottes de Saulges font le plein de visiteurs © Radio France - Noémie Lair

Les grottes de Saulges ont accueilli 25 000 visiteurs depuis le mois de mars. En juillet, 1 000 personnes de plus que l'an passé se sont rendues sur le site à la même période. Et la pluie ne décourage pas les visiteurs. Bien au contraire.

En ce début du mois d'août, touristes et Mayennais profitent des vacances pour découvrir ou redécouvrir les grottes de Saulges. "On est très contents de la fréquentation sur le site", explique Gwenaëlle Métayer, chargée de communication du site préhistorique. Vingt-deux grottes ont été découvertes dans la vallée et deux sont accessible au public.

Le nouveau musée de préhistoire, qui retrace la vie en Mayenne de la géologie jusqu'aux milieux actuels, en passant par le néolithique et le paléolithique, vient d'ouvrir ces portes. En juillet, 1 000 visiteurs de plus que l'an passé, à la même période, se sont rendus sur le site. Le musée attire de nouveaux visiteurs mais ce n'est pas la seule explication à cette augmentation. Les grottes ont un avantage : elles ne craignent pas la pluie.

La pluie ? Pas un souci

Depuis le début de l'été, la météo en Mayenne est capricieuse : beau temps, canicule, pluie, froid... Les activités et visites en plein air sont impactées par ces changements, mais ce n'est pas le cas des grottes de Saulges. Gwenaëlle Métayer, chargée de communication du site, a bien constaté l'atout du lieu :

"L'avantage des grottes et du musée est que l'été, on vient se mettre au frais et quand il fait moins beau, on vient se protéger de la pluie."

Et en effet, si pour certains visiteurs, la visite des grottes est prévue de longue date, pour d'autres, c'est le mauvais temps qui les y a conduit. Hervé, Emmanuelle et leur fille voulaient faire une activité en extérieur, mais ils se sont finalement rabattus sur Saulges : "Etant donné le temps, on n'a pas grand chose d'autre à faire dans le coin."

"Je pense que les visiteurs regardent la météo en début de semaine, quand ils arrivent en Mayenne, et organisent leur semaine en fonction du temps. On le voit surtout aux appels téléphoniques, constate Gwenaëlle Métayer. Ils réservent beaucoup plus longtemps à l'avance par temps de pluie parce qu'ils savent qu'il ne fera pas beau donc ils viennent se mettre à l'abri."

Parapluie à la main ou veste à capuche sur le dos, les visiteurs traversent le parc. Florence accueille ses neveux une semaine en Mayenne. Ils avaient très envie de découvrir les grottes. "On aurait préféré qu'il fasse meilleur, explique Florence avec le sourire, Ça aurait été plus agréable avec le soleil mais pour la visite des grottes et du musée, la pluie n'est pas gênante." En fait, c'est au moment de pique-niquer que le mauvais temps gâche quand même un peu la visite.

Un glacier à quelques centaines de kilomètres

Mais ça aurait pu être bien pire : "Il y a 20 000 ans, les gens qui vivaient ici, ils avaient plus chaud ou plus froid que nous ?", demande le guide. "Plus chaud !", répondent confiant les visiteurs. "Et bien non, ils avaient beaucoup beaucoup plus froid. C'était le dernier maximum glaciaire. Il faut imaginer qu'à cette époque, le glacier se trouvait au sud de l'Angleterre."