Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Le FIMU 2018, Festival International de Musique Universitaire à Belfort

Belfort : une 32ème édition réussie pour le FIMU

mardi 22 mai 2018 à 9:53 Par Soline Demestre et Manon Klein, France Bleu Belfort-Montbéliard

Le rideau est tombé sur la 32ème édition du FIMU ce lundi soir. Les organisateurs s'attendent à une fréquentation en hausse. Pour les commerçants ambulants, le bilan est mitigé.

Nazca sur la scène France Bleu
Nazca sur la scène France Bleu © Radio France - Régine Jessel

Belfort, France

La 32ème édition du Festival International de Musique Universitaire s'est refermé ce lundi soir après 4 jours de concerts gratuits dans le centre-ville de Belfort. Les chiffres de fréquentation ne sont pas encore connus mais selon les premières estimations, un record pourrait être battu cette année. 

Une fréquentation crescendo

Malgré tout pour les commerçants, le bilan est mitigé. Pour Anne Marie, productrice de fruits bio en Lorraine, par exemple, ce FIMU était une première. Elle a proposé, tout au long du festival, des crêpes et des glaces : "L'ambiance est très sympathique, explique-t-elle. On a eu un bon accueil mais en termes de ventes ça reste plutôt moyen."

Pour certains, le FIMU est surtout une occasion de se faire connaître, comme pour Juliana qui propose des plats végétariens : "C'était une très bonne édition du FIMU. On a réussi à trouver un public qui a aimé ce qu'on fait donc ça fait toujours plaisir. Les gens étaient contents. Ils ont dit qu'ils reviendraient. Ils en parlent autour d'eux. C'est le principal."

Les commerçants s'accordent à dire que c'est le dimanche qui a été le meilleur jour en termes de fréquentation. Aux buvettes, les boissons se sont très bien vendues.  "Ça a mieux marché cette année que l'année passée, constate Roland, qui gère l'un des bars du festival. Ça a été crescendo, le vendredi tranquille, le samedi un peu mieux et encore mieux le dimanche."

Une 32ème édition dans le calme

Cette 32ème édition du FIMU s'est déroulée sous sécurité renforcée, mais dans tout s'est globalement bien passé. Six personnes en état d'ébriété ont été interpellées dans la nuit de samedi à dimanche pour violences, outrages et rébellion. Un policier a été légèrement blessé par un coup. Deux autres personnes ont été arrêtées ce lundi, l'une aussi en état d'ivresse, l'autre pour détention de drogue. Quelques vols de téléphones portables ont aussi été signalés.  Mais les actes de délinquance sont restés très limités sur l'ensemble de cette 32ème édition.