Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Besançon : plus de 1200 incunables pour la seule Bibliothèque municipale

mercredi 17 avril 2019 à 15:46 Par Anne Fauvarque, France Bleu Besançon

La Ville de Besançon a réalisé, après un travail de plusieurs années, un catalogue inédit de sa collection d’incunables.

Incunable imprimé à Paris en 1470 (exemplaire de la Bibliothèque municipale de Besançon)
Incunable imprimé à Paris en 1470 (exemplaire de la Bibliothèque municipale de Besançon) - Jean-Charles Sexe, Ville de Besançon

Besançon, France

Après un travail de plusieurs années, la Ville de Besançon a réalisé un catalogue inédit de sa collection d’incunables (livres imprimés en Europe avant le 1ᵉʳ janvier 1501). Créés en 1979 à l’initiative de la Direction du Livre, les Catalogues régionaux des incunables des bibliothèques de France poursuivent, sous la responsabilité scientifique du Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) et grâce au soutien du Ministère de la Culture, le recensement général de la production imprimée du premier demi-siècle de l’"ère Gutenberg" (1455-1500) conservée dans les collections accessibles au public.

La bibliothèque municipale de Besançon, l'une des plus riches en incunables

Le volume XIX, rédigé par Marie-Claire Waille, conservatrice à la Bibliothèque municipale de Besançon, décrit 1.353 éditions, conservées dans les bibliothèques publiques de Franche-Comté. "Dans cette région, où aucun atelier d’imprimerie ne s’est implanté durablement avant la fin du XVIe siècle, les bibliothèques comtoises conservent cependant un nombre important de ces incunables, explique la conservatrice. "Des incunables produits par les presses actives dans 69 villes européennes, qui témoignent des conditions de la diffusion du savoir à l’aube de la Renaissance" poursuit Marie-Claire Waille. Plus de 1200 de ces éditions se trouvent à la Bibliothèque municipale de Besançon, ce qui en fait un des établissements de France les plus riches en ce domaine, à la fois en nombre, mais surtout en qualité et en rareté pour les exemplaires conservés. 

Des livres mis à l'abri pendant la guerre, en raison de leur grande rareté

Sur instruction du préfet, ces livres durant la dernière guerre avaient été sélectionnés en raison de leur grande rareté par le bibliothécaire de l’époque Maurice Picquard, pour être évacués dans un château du Jura. Une pastille noire (encore en place sur la plupart des exemplaires) avait été collée sur le dos des livres pour les repérer. 

Cet inventaire n’avait pas été repris depuis Auguste Castan (1833-1892), il y a un siècle. Pour la Ville de Besançon, cette nouvelle édition est un "véritable et savant instrument de travail dont la durée de vie s’étirera sur plusieurs décennies". Elle peut être consultée aux horaires d’ouverture de la bibliothèque municipale.  

A découvrir à la bibliothèque municipale de Besançon.