Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La Biennale internationale du design à Saint-Étienne

Biennale du design : un escape game pour se confronter à l'intelligence artificielle

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Au cœur de la Biennale du design de Saint-Étienne, le design se décline de différentes façon. Des expositions évidemment, mais aussi avec un escape game. Le but : se confronter à l'intelligence artificielle et au numérique, qui sont de plus en plus intégré dans les travaux des artistes.

L'escape game est en place jusqu'au 22 avril à la Cité du Design.
L'escape game est en place jusqu'au 22 avril à la Cité du Design. © Radio France - OC

Il n'y a pas que des expositions à la Biennale internationale du design de Saint-Étienne. En plein cœur de la cité, le design se décline aussi sous forme de jeu, avec un escape game. 

Le jeu nommé Iota, a été créé spécialement pour l'occasion, avec l'association Ar.thme associés. Une seule salle pour se confronter à l'univers numérique et à l'intelligence artificielle. L'histoire peut rappeler des situations que nous pourrions vivre : des piratages sur internet. Des sites administratifs français apparaissent en chinois, toutes les vidéos de chat ont disparu, et la lettre "e" est inutilisable sur Google. Les joueurs doivent retrouver le pirate et remettre toutes les choses dans l'ordre.

Les joueurs sont équipés de brassards et d'une petite caméra, et au cours du jeu, ils sont accompagnés d'une intelligence artificielle, Iota. Mais attention, cette voix peut être aussi bien une aide qu'une entrave. Ils ont 45 minutes pour résoudre le problème et sortir de la salle.

Se méfier de l'intelligence artificielle

À la fin du jeu, les commentaires vont souvent bon train : "J'ai appris que _l'intelligence artificielle même si on l'utilise toujours, on ne peut pas lui faire confiance_, des fois elle peut être mauvaise avec nous", détaille Lucas, un collégien d'Avignon en visite à Saint-Étienne. Et créer la discussion, c'est justement l'objectif de ce jeu pour l'un des créateurs, Kévin Fauvre : "On se rend compte qu'à la fin on a envie d'en parler, on en envie d'en savoir plus sur les intelligence artificielles qui nous entoure sur les données. Mais sans créer des angoisses, l'idée c'est d'ouvrir les portes de la curiosité et de la discussion pour que les groupes puissent ensuite approfondir le sujet". 

Cet escape game, c'est aussi une manière d'aborder le design autrement : "_Le thème qui est l'intelligence artificielle est directement en lien avec la Biennale, puisqu'on le retrouve dans énormément d'expositions_. Et aussi les données qu'on va pouvoir retrouver, avec tous les capteurs dans nos téléphones, ce sont des notions qu'on va retrouver dans beaucoup de projets autour et c'est pour ça que nous sommes intégrés dans cette Biennale", détaille Kévin Fauvre.

L'escape game est en place jusqu'au  22 avril à la Cité du Design et ouvert à tous à partir de 12 ans. Le niveau évolue selon les joueurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu