Culture – Loisirs

Bientôt un itinéraire complet la "Seine à vélo" ?

Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mercredi 26 octobre 2016 à 17:03

800 KM de pistes cyclables sont aménagées le long de la Loire
800 KM de pistes cyclables sont aménagées le long de la Loire - ©loireàvélo

Développer le cyclo-tourisme le long de la Seine, c'est l'objectif d'un atelier-itinérant qui a lieu jusqu'à samedi. 16 étudiants normands et franciliens y participent. Ils relient Cherbourg à Paris, à vélo en 7 jours et proposeront ensuite des pistes d'amélioration pour développer le concept.

La Seine à vélo : ça pourrait être le prochain itinéraire touristique de vos vacances ! A l'image de ce qui se fait chez nos voisins des Pays de la Loire, avec "la Loire à vélo". Un site internet dédié à un parcours complet le long de la Loire et de ses chateaux, avec des hébergements spécifiques pour les cyclistes amateurs ou confirmés ou encore des voies cyclables aménagées. En Normandie, on cherche aussi à attirer le cyclo-touriste pour profiter des magnifiques paysages normands et le long de la Seine d'où cet atelier-itinérant lancé par des étudiants de Normandie et d'Ile-de-France. Ils sont 16 de différentes écoles à être partis dimanche de Cherbourg. L'objectif est d'arriver à Paris samedi .

Pourquoi la Seine à vélo ?

Cet atelier-itinérant organisé avec le concours de plusieurs établissements supérieurs (normands et d'Ile de France), d'architectes et d'urbanistes a trois objectifs :

  1. le paysage comme outil de développement et donc renforcer l'attrait touristique de la Seine
  2. porter un regard sur les problématiques de mobilités douces et le cyclo-tourisme
  3. interpeller sur l'aménagement durable du territoire

Prenant exemple sur le concept de la Loire à vélo, les participants espèrent développer le même concept le long de la Seine, qui est facilement praticable à vélo puisque les terrains sont plats.

On s'est aperçu que les retombées économiques et d'image étaient majeures pour le territoire [à propos de la Loire à vélo] explique Boris Menguy, chef de projet à l'agence d'urbanisme de la région du Havre et de l'Estuaire de la Seine

ECOUTEZ Boris Menguy de l'agence d'urbanisme de la région du Havre et de l'Estuaire de la Seine

Quels aménagements faut-il faire ?

Les étudiants et leurs accompagnateurs vont restituer un dossier à leur arrivée à Paris samedi, avec leurs pistes de réflexion. Il y a déjà un constat qui rassemble : la beauté des paysages qui se prête au tourisme.

Quand on est à vélo, on a vraiment un contact direct avec l'environnement qui nous entoure. C'était très beau, on a vu des paysages très différents." raconte Maude, étudiante à l'école nationale supérieure d'architecture à Paris

Entre Cherbourg et Le Havre, à quasiment mi-parcours, le constat pour les voies cyclables est assez mitigé.

ECOUTEZ le reportage d'Amélie Bonté au départ de l'étape Le Havre-Rouen

On peut avoir des morceaux [de piste] très bien aménagées, comme d'autres en rupture, donc parfois on se retrouve un peu perdu au milieu des voitures.

Pour réèllement développer un concept de "Seine à vélo", il faudrait aussi penser à des abris pour vélo, à des hébergements spécifiques, des endroits où réparer en cas de panne, explique Boris Menguy de l'agence d'urbanisme du Havre et de l'Estuaire de la Seine. Nos voisins des Pays de la Loire ont développé un réseau de 800 KM de pistes cyclables.

Pour faire la Loire à vélo, même un train est prévu pour les cyclistes - Aucun(e)
Pour faire la Loire à vélo, même un train est prévu pour les cyclistes - ©loireàvélo

Partager sur :