Culture – Loisirs

Bientôt un Observatoire de la langue et de la culture provençale

Par Aurélie Lagain et Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse vendredi 27 janvier 2017 à 10:49

Le futur observatoire de la langue et de la culture provençale
Le futur observatoire de la langue et de la culture provençale - Collectif prouvènço

Le collectif Prouvènço veut s'inspirer de ce qui se fait en Bretagne pour monter d'ici un peu plus d'un an son observatoire de la langue provençale.

Après 10 années d'efforts le collectif Prouvènço vient enfin d'aboutir à la création prochaine de l'Observatoire de la langue et de la culture provençale. L'officialisation a lieu ce vendredi à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône)

Grâce au soutien du Conseil départemental du Vaucluse, de celui des Bouches-du-Rhône et du Conseil régional, cet observatoire sera installé d'ici un an et demi dans une ancienne ferme datant de 1740 louée par la mairie de Cheval Blanc en Vaucluse.

"C'est un lieu idéal, situé dans le parc du Luberon, à deux pas du parc des Alpilles", précise Jean-Pierre Richard, le président du collectif.

Jean-Pierre Richard

Les objectifs de cet observatoire

  • être un centre représentatif de la Provence vivante
  • être un lieu de conservation et promotion du patrimoine de la Provence, avec un pôle métier, un pôle artistique
  • être un centre de documentation et d'information,
  • pourquoi pas la création d'un label "made in Provence"

"Ce ne sera pas un musée, ce sera un lieu de vie." - Jean-Pierre Richard, président du Collectif prouvènço

Le collectif veut aussi que ce soit un lieu vivant, avec café musical, café littéraire, expositions...

Le collectif s'inspire de ce qui se passe plus à l'ouest, en Bretagne. "L'Office public de la langue bretonne, c'est 20 personnes, et un million, un million et demi de budget !", précise Jean-Pierre Richard, qui évoque des initiatives intéressantes. "Il y a des ateliers de traductions, des gens qui font de la recherche sur les lieux-dits..."

"Nos amis bretons ont une organisation qui correspond le plus à ce que nous pensons. Ils sont en dehors de toute idéologie politique, ils restent neutres, travaillent avec les élus quels qu'ils soient. Ils font avancer leur langue et leur culture dans la Bretagne au sens noble du terme." - Jean-Pierre Richard

Jean-Pierre Richard

Deux réalisations récentes du collectif font parler d'elles :

D'une part, le Lexique de la bouvine (La bouvine, les mots pour le dire) édité grâce au mécénat de Ricard et de la Région. Il sera distribué gratuitement pour mieux connaitre le langage des amateurs de course camarguaise et ses origines.

D'autre part, la traduction des Bijoux de la Castafiore édité chez Gallimard et disponible auprès du collectif. Cette traduction a été réalisée par les élèves des cours du soir de provençal animés à Lançon-de-Provence par Michel Laurent et validée par les lettrés de l'association.