Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Plus d'un million de visiteurs pour la Feria de Nimes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Plus d'un million cent mille visiteurs, la ville de Nîmes se dit satisfaite de la fréquentation de la féria de Nîmes. Elle veut y voir un succès populaire, succès dû aux animations proposées : thème musical de la pégoulade ou concert de Gilbert Montagné.

Le char "flower-power" lors de la pégoulade de la feria de Pentecôte 2019 à Nîmes
Le char "flower-power" lors de la pégoulade de la feria de Pentecôte 2019 à Nîmes © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

Au long des 5 jours de la féria, plus d'un million de visiteurs, 1.136.939 précisément d'après un comptage des téléphones portables par Orange. Bilan positif dit la ville de Nîmes, le chiffre est en augmentation. Un succès qu'elle attribue au renouveau des animations : 500 personnes tous les soirs aux concerts de la Placette, 130 tous les jours au musée des cultures taurines pour "entre 2 paseo", le toro-piscine qui fait le plein au Bosquet, 60.000 personnes le long du parcours de la pégoulade et 9.000 à l'issue dans les arènes ou encore les 8.000 spectateurs pour le concert de Gilbert Montagné. Un succès populaire dit la ville.

Bilan positif et succès populaire dit la ville de Nïmes

Plus de monde que l'année dernière c'est aussi des besoins de nettoyage renforcés : 170 personnes sont mobilisées tous les jours à partir de 4 heures de matin, heure de fermeture des bodegas, pour nettoyer la ville et faire qu'à 8 heures plus un papier gras ne traîne sur les trottoirs. Et cette année la ville a fait un pari, inciter les gens à mettre leurs déchets à la poubelle plutôt que les jeter par terre. Et ça a fonctionné.

Pari de la propreté gagné pour Bernard Engelras, adjoint en charge de la propreté

Un bémol dans cette satisfaction globale, la fréquentation des arènes : 47.912 spectateurs payants pour une course camarguaise, une novillada et six corridas. C'est un peu moins que l'année dernière malgré le "no hay billetes" du mano à mano entre Sébastien Castella et Andrès Roca-Rey dimanche après-midi. Et Frédéric Pastor, adjoint en charge des festivités et de la tauromachie, se dit déçu.

Frédéric Pastor, adjoint en charge des festivités et de la tauromachie, déçu de la fréquentation des corridas

Dernière satisfaction de la ville : le dress-code. Ce dress-code sera reconduit pour la féria des Vendanges : jean bleu, T-shirt ou chemise blanc et foulard bleu.