Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Bilan plutôt positif pour les professionnels du tourisme dans l'Yonne

mardi 29 août 2017 à 4:00 Par Denys Baudin et Delphine Martin, France Bleu Auxerre

Globalement, malgré la météo un peu décevante du mois d'août, les professionnels parlent d'une bonne saison. Grâce notamment à une bonne avant-saison en mai et juin et grâce au retour de la clientèle européenne cet été : les Belges, les Néerlandais et les Allemands surtout.

© Maxppp - photo d'illustration

Auxerre, France

L'été 2017 : un été à oublier pour les parcs aventures ou les prestataires d'activités de plein air comme AB Loisirs, la base de Saint-Père-sous-Vézelay (Yonne) qui loue des canoës sur la Cure. "Moins 10 à 15% de fréquentation" selon Jean-Philippe Charbonnet, le co-gérant. Et c'est essentiellement à cause de la météo :" C'est vrai que par rapport à ça, la fréquentation a été faible même s'il y a eu de belles journées. On aurait aimé avoir plus de soleil, et puis les touristes ont un peu tardé."

Même constat au camping Les Platanes à Charny. Une installation "3 étoiles", avec une piscine et beaucoup d’activités mais quand le temps n'y est pas, c'est peine perdue déplore Marc Colas, le gérant: "Tout ce qu'on pourrait qualifier d'arrivées spontanées, les gens qui veulent s'arrêter ici pour 2 jours au retour de vacances par exemple, eh bien ces gens-là, à cause du temps, ils ont voyagé d'une traite, ils ne se sont pas arrêtés. Ce qui nous sauve, c'est d'avoir fait une bonne avant saison, comme au 1er mai où on affichait complet."

Ce n'est donc pas une année noire, et les professionnels du camping et des loisirs de plein air de l'Yonne misent désormais sur un beau soleil en septembre pour se refaire.

A Guédelon, on estime que la fréquentation a bondi de 15 à 20% cet été par rapport à l'an dernier

A Auxerre, les hôteliers sont plutôt satisfaits. A Saint-Fargeau, les oganisateurs du spectacle historique estival ont réalisé les mêmes scores que l'an dernier "et avec cette météo, on considère que c'est une très belle performance" disent-ils.

On a le sourire également à Noyers Sur Serein. Depuis le passage dans l'émission "Le village préféré des français" il y a trois ans, la commune est vraiment devenue un haut-lieu touristique du département.Et les commerçants ne s'y trompent pas. Yazmhil Corman, créatrice de maroquinerie avec son mari, constate une belle fréquentation cet été, malgré la météo parfois un peu chaotique: " On a eu beaucoup de monde, des français, beaucoup de hollandais, de belges d’allemands et pour la première fois des espagnols. La communication commence à porter ses fruits."

"À Noyers-sur-Serein, la communication commence à porter ses fruits." — Yazmhil Corman, créatrice de maroquinerie

Les touristes flânent dans les ruelles, s’arrêtent pour un café, un verre de vin et un repas. Et restent même parfois plusieurs jours sur place. Pour Pierre Paillot, gérant du restaurant "Les Millésimes", les efforts des associations et des commerçants ont enfin payé: " J'ai connu Noyers à une période sans possibilité de se restaurer.il y a eu des créations de chambres d'hôtes, soutenues par des reportages à la télé, ça rappelle aux touristes qu'ils sont les bienvenus ici."

  - Maxppp
© Maxppp - photo d'illustration

Preuve du dynamisme retrouvé : les maisons à vendre dans le cœur historique trouvent enfin preneurs. Et de nouveaux artisans d'art s'installent dans le village.

Le reportage de Delphine Martin à Saint-Père et Charny :

"les activités dépendantes de la météo ont plus souffert"

Le reportage de Delphine Martin à Noyers-sur-Serein :

"Les commerçants ne s'y trompent pas"