Culture – Loisirs

Tourisme: le soleil n'a pas brillé pour tout le monde dans le Nord Franche-Comté

Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard mardi 30 août 2016 à 17:01

Les visites guidées ont très bien fonctionné cet été à Belfort
Les visites guidées ont très bien fonctionné cet été à Belfort © Maxppp - Simon Daval

D'après une enquête publiée ce mardi par le conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, les professionnels du tourisme sont globalement satisfaits de leur été. Même chose dans le nord de la région, même si il y a eu quand même quelques points noirs.

Bilan globalement positif pour l'été 2016 et les professionnels du tourisme en Bourgogne Franche-Comté : c'est en tout cas la conclusion de l'enquête rendue publie ce mardi par le comité régional du tourisme de Bourgogne Franche-Comté. Et le constat est le même si l'on zoome sur le nord de la région, avec des nuances. Les activités et les animations proposées par les mairies et les offices de tourisme ont très bien marché, notamment les visites guidées. C'est le cas à Montbéliard et également à Belfort où les visites de la citadelle, du Lion, de la grotte de Cravanche ou encore du Techn'hom ont affiché quasiment complet. Quant aux pass multi-sites de la ville de Belfort, 150 ont été vendus cet été, contre 95 l'an dernier.

Certains sites tirent leur épingle du jeu

Très bon été aussi pour le Ballon d'Alsace qui a enregistré une hausse de sa fréquentation de 32%, ainsi que l'accueil des camping-cars sur la parking du port de Montbéliard (le nombre de véhicules a doublé par rapport à l'été 2015), ou encore du Musée Peugeot, qui enregistré un très bon mois de juillet.

Les touristes français au rendez-vous

Les hôtels, eux, ont plutôt bien résisté. La fréquentation à Belfort est en hausse sur les mois de juillet et août, elle est stable sur Montbéliard, grâce au tourisme d'affaires mais surtout aux touristes français et locaux qui ont compensé les annulations des touristes étrangers.

Le contexte a fait fuir les étrangers

Car c'est la grande tendance de l'été: la défection des touristes étrangers à cause du contexte français et des attentats, notamment des attentats de juillet. Dans le Pays de Montbéliard, par exemple, on a noté une baisse de 25 à 30% de fréquentation des Allemands, Anglais, Suisses, Belges et Néerlandais qui viennent habituellement.

Les bases de loisirs ont souffert

L'autre gros point noir, ce sont les bases de loisirs de plein air. La base de Brognard, d'abord, qui a vu sa fréquentation en baisse de 50% sur le mois de juillet malgré une bonne météo et une très grande qualité de l'eau de baignade. Rien n'explique cette baisse à part peut-être le contexte justement, selon les responsables de la base. Et puis il y a le Malsaucy bien sûr, plombé par les quinze jours d'interdiction de la baignade fin juillet à cause d'un virus dans l'eau.

Partager sur :