Culture – Loisirs

Bilan très positif pour le Festival interceltique de Lorient

Par Tudi Crequer, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu dimanche 13 août 2017 à 13:29

Le Pays de Galles sera à l'honneur de la 48ème édition du FIL
Le Pays de Galles sera à l'honneur de la 48ème édition du FIL © Maxppp - Remi WAFFLART

Le président du festival interceltique a le sourire ! Son festival a attiré plus de 750 000 personnes dans la capitale éphémère des pays Celtes. Lisardo Lombardia dresse un bilan très positif de cette 47ème édition.

"Il y a eu sans aucun doute plus de 750 000 festivaliers." Le record de 800 000 personnes en 2010 n'est pas battu, pour le moment. Les chiffres doivent encore être affinés avec les recettes de la restauration et de la buvette, mais record ou non, cette 47ème édition a été un très bon cru ! "Il y aura évidemment, on n'en a jamais douté, une édition en 2018." Le Festival interceltique de Lorient mettra à l'honneur le Pays de Galles mais le président a déjà la tête à "2020 et aux 50 ans du FIL. Il faut préparer l'avenir", annonce Lisardo Lombardia.

Quelques chiffres :

  • 70.000 festivaliers pour la parade dont 11 000 au stade du Moustoir
  • 7.500 spectateurs à chaque nuit interceltique
  • 5 spectacles à guichets fermés
  • +25%, pour la fréquentation des bus Lorientais le premier week-end et +14% en semaine
  • 68.000 badges de soutien vendus

Succès pour les badges de soutien

Le président du festival se satisfait surtout de ce dernier chiffre. Les 68.000 badges de soutien à 5€ vont faire du bien aux caisses de l'Interceltique. "C'est 5000 de plus que ce qu'on avait prévu, et 11.000 de plus que l'an dernier. Les gens ont compris que la pérennité nécessite une petite participation."

D'après Lisardo Lombardia, le festival a même reçu des demandes "de certaines personnes pour acheter le badge alors qu'ils ne pouvaient pas venir " !

Complément | Réécoutez la conférence d'Alex Salmond, l'ex-premier ministre écossais : "les pêcheurs bretons ne doivent pas s'inquiéter du Brexit !"