Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Blacknut, la start-up rennaise, crée le jeu vidéo à la demande

jeudi 5 janvier 2017 à 7:00 Par Brigitte Hug, France Bleu Armorique

Las Vegas accueille, à partir de ce jeudi, le plus grand salon mondial des innovations technologiques, le Consumer Electronics Show. Dix starts-up d'Ille et Vilaine comptent bien s'y faire remarquer dont la rennaise Blacknut.

Blacknut proposera des jeux vidéo pour toute la famille
Blacknut proposera des jeux vidéo pour toute la famille © Maxppp - Frédéric Cirou

Rennes, France

Blacknut veut révolutionner la distribution des jeux vidéo. Née il y a un an, la start-up rennaise va commercialiser, d'ici trois à six mois, un service de jeux à la demande. Elle va le présenter, ces jours-ci, à Las Vegas. Olivier Avaro, le co-fondateur de la société avec Eric Bustarret, est convaincu qu'après la numérisation de la musique (Spotify, Deezer) et de la vidéo (Netflix), c'est le tour du jeu. "On a senti que c'était le bon moment."

Blacknut ne vise pas les "hardcore gamers" mais un public large, familial. L'accès au catalogue, via sa plateforme, se fera en un clic contre un abonnement, entre 9 et 19 euros par mois. Pas besoin de télécharger. "Le joueur pourra y accéder à partir de sa télévision, son ordinateur ou son smartphone.", explique Olivier Avaro.

Olivier Avaro: "L'accès au catalogue se fera en un clic."

Olivier Avaro, le co-fondateur et directeur général de Blacknut - Aucun(e)
Olivier Avaro, le co-fondateur et directeur général de Blacknut

Il y aura des jeux pour tous les âges et tous les moments

La société étoffe peu à peu son catalogue de jeux en nouant des partenariats avec des éditeurs, les gros calibres comme les indépendants. Ce sera un catalogue fourni et varié. "Aujourd'hui, nous disposons de 150 jeux. Pour le lancement, il y en aura plus encore.", précise Oscar Barda, le directeur éditorial. "Il y aura des jeux pour tous les âges et tous les moments de la vie.".

Oscar Barda: "Il nous faut ce jeu là!"

Deux personnes sur une équipe de 10 travaillent à temps plein sur la sélection des jeux. Les autres s'occupent de marketing et technique. Les effectifs devraient doubler d'ici six mois car l'entreprise mise sur une montée en puissance rapide. Le marché est immense. "Plus de la moitié de la population mondiale joue!" fait remarquer Olivier Avaro. Blacknut vise 500 000 abonné en 5 ans et envisage de se déployer très vite à l'international.

Blacknut a déjà testé son marché en réussissant, en novembre dernier, une levée de fonds de plus de 600 000 euros sur la plateforme bretonne de financement participatif GwenneG. Auparavant, la start-up rennaise a obtenu plusieurs prix dont le concours d'innovation numérique de BPIfrance. Actuellement accompagnée par Rennes Atalante, elle est hébergée dans l'incubateur de l'école d'ingénieurs Telecom Bretagne.