Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

PHOTOS - Bordeaux : 2 000 euros à gagner dans des chasses au trésor dans les rues ce dimanche

samedi 9 juin 2018 à 19:38 - Mis à jour le dimanche 10 juin 2018 à 10:33 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

L'entreprise Hunting Town organise tout le weekend des chasses au trésor dans les rues de Bordeaux. Objectif, trouver un autocollant d'une valeur de 1000 euros. Elles ont débuté ce samedi, 4 000 personnes s'étaient inscrites. Ce dimanche, elles se dérouleront de 10 à 14 heures et de 15 à 19 heures.

Guillaume et Blanche, deux des chercheurs de trésor.
Guillaume et Blanche, deux des chercheurs de trésor. © Radio France - Thomas Coignac

Elle s'appelle Carla, est originaire d'Agen, fait ses études de médecine à Bordeaux. Et, ce samedi, c'est elle qui a remporté la première chasse au trésor du week-end, après sept heures de recherche. Elle a été la plus prompte à trouver l'autocollant, qui était caché sur un escalier des terrasses de Meriadeck. Un autocollant d'une valeur de 1 000 euros.

Pour arriver jusqu'au trophée, il faut d'abord s'inscrire, sur le site de l'entreprise Hunting Town. Ensuite, c'est parti pour la chasse au trésor. Samedi, elle a débuté à 10 heures. Ce dimanche, il y en aura deux, à 10 et 15 heures. Ensuite, il faut rester connecté (et avoir une batterie de téléphone qui tient longtemps) à la page Facebook du site. Toutes les 20 minutes, un indice y est posté.  

Pêle-mêle, ce samedi, on a eu le droit à une photo de singe, une de légumes, une paire d'yeux sur une photo... Tout cela censé représenter un lieu, dans Bordeaux intra-muros. Et ces lieux délimiter un périmètre dans lequel avait été placé le fameux autocollant. 

On peut gagner gratuitement... Mais pour gagner il vaut mieux payer 

Carla admet avoir trouvé l'autocollant par hasard : "On avait commencé la chasse à 10 heures, mais on en avait marre, on voulait rentrer, raconte-t-elle. Et en allant chez un ami, on est passé devant les terrasses de Meriadeck, on a vu du monde, on a cherché." Elle n'a donc pas décodé tous les indices, et n'a pas non plus utilisé la version payante de la chasse au trésor organisée par Hunting Town. 

Une victoire chanceuse pour Carla, qui tient l'autocollant, et ses amis. - Radio France
Une victoire chanceuse pour Carla, qui tient l'autocollant, et ses amis. © Radio France - Thomas Coignac

Parce que si tout cela est gratuit, pour gagner... il vaut mieux payer. En plus de chaque indice, il est possible d'avoir un joker, permettant de mieux le comprendre. Ces jokers coûtent 5 euros, ce qui permet à l'organisateur de se financer. Une politique qui lui a valu quelques critiques sur sa page Facebook.  

Mais Thibaut Giuseppi, fondateur de la start-up d’événementiel basée à Agen se défend : "Même avec ce système, on va être largement déficitaire sur ce premier événement". L'objectif pour lui, c'est d'attirer ensuite des sponsors pour financer de prochaines chasses partout en France. Ce samedi, c'était une première. 4 000 personnes étaient inscrites, et elles étaient environ 500 vers 17 heures, à chercher l'autocollant à Meriadeck. 

Thibaut Giuseppi, organisateur heureux. - Radio France
Thibaut Giuseppi, organisateur heureux. © Radio France - Thomas Coignac

7 heures de recherche, et 12 kilomètres à pied 

Parmi elles, Blanche et Guillaume, deux amis professeurs de mathématiques au collège, respectivement à Branne et Coutras. Ils n'étaient pas trop déçus : "On est passé à côté de l'autocollant, mais il était bien caché". La participation leur a coûté 10 euros, puisqu'ils ont acheté deux jokers, pour les deux derniers indices. 

Blanche a beau chercher à Meriadeck, elle n'a pas trouvé le sésame. - Radio France
Blanche a beau chercher à Meriadeck, elle n'a pas trouvé le sésame. © Radio France - Thomas Coignac

Et ils ont tout bien fait, calculant le centre de gravité d'un triangle délimité par le marché des Capucins, le stade Chaban Delmas, et la rue Jean-Odin, comme le suggéraient les indices, ce qui leur a permis de se retrouver au bon endroit. "Ça permet de découvrir la ville, de s'amuser, se réjouit Blanche. Une super journée !". Bilan, plus de sept heures de recherche et 12 kilomètres à pied. 

Reportage avec Blanche et Guillaume.

Même la pluie, et les averses du milieu d'après-midi ne les ont pas arrêtés. Ils sont déjà inscrits pour les eux chasses de dimanche. Et attention, ils ont déjà quelques longueurs d'avance sur certains indices.

Les deux professeurs de mathématiques sont déjà prêts pour dimanche.  - Radio France
Les deux professeurs de mathématiques sont déjà prêts pour dimanche. © Radio France - Thomas Coignac

Ce dimanche, chasses au trésor à 10 et 14 heures à Bordeaux. 2 x 1 000 euros à gagner 

> Le site internet
> La page Facebook