Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Bassins de Lumières à Bordeaux ont déjà conquis 12 000 visiteurs

-
Par , France Bleu Gironde

Les "Bassins de Lumières" de Bordeaux, et l'exposition numérique des œuvres de Gustav Klimt et Paul Klee, ont déjà réuni 12 000 visiteurs, depuis l'ouverture le 10 juin.

L'exposition aux "Bassins de Lumières" à Bordeaux fait un carton auprès du public.
L'exposition aux "Bassins de Lumières" à Bordeaux fait un carton auprès du public. © Radio France - Dylan Jaffrelot

Le succès des "Bassins de Lumières" à Bordeaux ne s'est pas fait attendre. Plus de 1200 personnes pour le premier jour d'ouverture, 6700 durant le premier weekend et 12 000 au total en moins d'une semaine. Les projections numériques des œuvres des deux peintres Gustave Klimt et Paul Klee dans l'ancienne base sous-marine de Bordeaux sont programmées jusqu'en janvier 2021.

Des spectateurs éblouis

À la sortie, les visiteurs même les plus novices en peinture sont subjugués. "Je suis perturbé. Les images projetées au sol étaient toujours en mouvement. J'avais l'impression d'être en déséquilibre. L'immersion est vraiment réussie ", avoue Florent.

On est immergé dans le noir avec seulement de la lumière artificielle. Donc quand on sort, on a un peu un effet boîte de nuit, on est ébloui par la lumière du jour - Cyrielle, une visiteuse

L'exposition plaît aussi aux enfants. "J'ai adoré les bruits et les images. J'avais l'impression d'être sous l'eau parfois," déclare, émerveillée, Johan une petite fille de six ans. 

La plupart des visiteurs sont des Bordelais mais certains n'ont pas hésité à faire une centaine de kilomètres. "Nous venons de Dordogne, nous avons roulé 175 kilomètres. Ma femme tenait absolument à voir cette exposition," explique Guy en souriant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess