Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Bordeaux : les danseurs de l'Opéra menacent de faire grève jeudi soir

mercredi 29 mars 2017 à 4:00 - Mis à jour le mercredi 29 mars 2017 à 8:30 Par Loïck Guellec, France Bleu Gironde et France Bleu

C'est un nouvel épisode de la crise qui secoue l'Opéra de Bordeaux depuis la fin de l'année dernière. Le ballet a déposé un préavis de grève pour la soirée de jeudi.

La salle de l'Opéra de Bordeaux risque d'être vide jeudi
La salle de l'Opéra de Bordeaux risque d'être vide jeudi - Maxppp

Bordeaux, France

La crise n'est toujours pas terminée à l'Opéra de Bordeaux. Le 30 décembre dernier, une représentation a failli être annulée après déjà un préavis de grève. Et puis au début de l'année, le directeur du ballet, Charles Jude, a été mis à pied avant de faire valoir ses droits à la retraite suite à un accord intervenu avec le directeur de l'Opéra Marc Minkovski. Cette fois-ci, le ballet a déposé un nouveau préavis pour ce jeudi soir alors qu'est programmée la première de "Quatre tendances" un spectacle de danse contemporaine.

Les CDD des danseurs

Au centre du conflit : les CDD de 7 danseurs qui ne sont prolongés que pour un an alors qu'ils réclament un contrat de 2 ans. Au même moment les musiciens et les choristes voient leurs contrats renouvelés pour 3 années. Les danseurs dénoncent ce traitement différent entre les personnels artistiques de l'Opéra.

Dire aux danseurs qu'ils n'ont qu'un an ça leur donne envie d'aller voir ailleurs. Parmi ces 7 danseurs, vous avez un premier danseur, une soliste et des danseurs de corps de ballet d'une qualité rare. Ce qu'on tient à affirmer c'est qu'on ne souhaite pas prendre le public en otage, mais quand on se retrouve dans des discussions où l'on ne peut pas faire entendre raison sur nos revendications le seul moyen qu'on trouve pour se faire entendre c'est la grève -Guillaume Debut, danseur et délégué CGT

Inquiétudes pour l'avenir du ballet

En toile de fond de ce conflit, de fortes inquiétudes se font jour sur l'avenir du ballet national qui pourrait passer de 39 à 32 danseurs. En tout cas face au risque de grève jeudi, l'administrateur général de l'Opéra, Olivier Lombardie, propose aux danseurs d'attendre la fin de la saison en juin pour se prononcer sur la prolongation des contrats. Les danseurs diront d'ici jeudi s'ils acceptent ou non.