Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Bordeaux : un spectacle son et lumière à la base sous-marine en 2020

jeudi 19 juillet 2018 à 18:54 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

La base sous-marine de Bordeaux va changer de visage. La Ville a officialisé ce jeudi le délégataire de service public, l'entreprise Culturespaces, qui va construite une exposition son et lumière, "Les Bassins de Lumière". De quoi utiliser davantage le potentiel peu exploité de ce site.

Un spectacle similaire aux Baux-de-Provence.
Un spectacle similaire aux Baux-de-Provence. - Culturespaces

A l'été 2020 vous ne reconnaîtrez probablement pas la base sous-marine de Bordeaux. Le site, construit par les Nazis pendant la seconde guerre mondiale a largement été laissé en état. Dans une "alvéole", où étaient stationnés les sous-marins, reste encore un de ces bâtiments. Dans une autre, c'est une espèce de bombe qui est accrochée au plafond. 

Encore beaucoup de trvail avant d'ouvrir au public cette partie des Bassins à Flot. - Radio France
Encore beaucoup de trvail avant d'ouvrir au public cette partie des Bassins à Flot. © Radio France - Thomas Coignac

Mais, dans deux ans, temps de travaux oblige, le spectacle sera plus artistique. La Ville de Bordeaux a décidé de confier la réalisation du spectacle à l'organisme Culturespaces. Reste encore à faire voter la délibération en conseil municipal, ce qui est prévu pour le mois de septembre. Le contrat porte sur 15 ans et 7 millions d'euros. 

Alain Juppé a visité le site ce jeudi, en compagnie de son adjoint Fabien Robert (à droite). - Radio France
Alain Juppé a visité le site ce jeudi, en compagnie de son adjoint Fabien Robert (à droite). © Radio France - Thomas Coignac

L'idée, c'est donc de projeter sur les murs des quatre premières alvéoles de la base sous-marine, et sur l'eau, des peintures dynamiques, qui s'animeraient comme un spectacle vivant, avec également des effets sonores. Et cela nécessite deux ans de travaux, car il faut d'abord assombrir l'espace, pour que le spectacle puisse être visible, à l'image des feux d'artifices. 

Un spectacle son et lumière sur les murs, et sur l'eau ! - Radio France
Un spectacle son et lumière sur les murs, et sur l'eau ! © Radio France - Thomas Coignac

Déjà deux sites en France

Avant "Les Bassins de Lumière", Culturespaces a déjà mis en place "Les Carrières de Lumière" aux Baux-de-Provence, dans les Bouches-du-Rhône et "Les Ateliers de Lumière", dans le 11e arrondissement de Paris. A Bordeaux, l'exposition sera visible 10 mois sur 12, les deux autres étant consacrés à renouveler la renouveler. Si cette exposition va considérablement relancer l'intérêt de la base sous-marine, elle va aussi en augmenter le prix. De 3 euros aujourd'hui, il va passer à environ 15 euros, ce qui est le maximum autorisé par le contrat. Culturespaces et la Ville espèrent en tout cas largement augmenter le chiffre des visiteurs, estimé entre 70 et 90 000 personnes par an. 

Alain Juppé veut exploiter le potentiel du site.

En attendant, l'Annexe, salle d'exposition gérée par la mairie continue ses activités. Elle accueille en ce moment "Légendes urbaines", consacrée au street-art. Et se poursuivra après 2020, avec une offre complémentaire des "Bassins de Lumière."

Le reste de la base sous marine, et ses cinq alvéoles restantes sera lui, toujours fermé au public. A plus long terme, la mairie espère lancer un appel à manifestation d'intérêt, et recevoir des projets, pour exploiter cette partie de la base, et le toit, qui offrirait une vue panoramique sur Bordeaux. A une condition, cependant, que la base soit ouverte sur le quartier des Bassins à Flot.

L'entrée de la base sous marine va être davantage mise en valeur. - Radio France
L'entrée de la base sous marine va être davantage mise en valeur. © Radio France - Thomas Coignac